Togo/Le Maire Kamal Adjayi inaugure de très beaux fresques le long du mur de l’Université de Lomé

Vous est-il arrivé de passer devant l’entrée de l’Université de Lomé en face de la Caisse nationale de sécurité sociale jusqu’au feux tricolores? Si non, faites-en un tour, vous remarquerez de très beaux fresques le long du mur de l’Université qui ne laissent indifférente toute personne qui emprunte cette route.

Ce chef-d’œuvre vient des jeunes Etudiants pour exprimer l’avenir.

Ce vendredi 3 juillet, une céremonie présidée par le Maire du Golfe 3, Kamal Adjayi et en présence des personnalités comme le Ministre des droits de l’homme Trimua et du President de l’Université Dodzi Kokoroko a marqué l’inauguration de ces fresques.

Ce sont des déchets plastiques qui ont été employés et mis en exergue sur le mur, une initiative qui s’inscrit dans le cadre du projet écologique de la commune Bè-Ouest (Golfe 3).

« C’est une fierté d’apprécier ce chef-d’œuvre. Ce sont des sachets qui jonchent nos altères qui ont été à l’origine de ces fresques pour rappeler qu’il y a pas lieu de salir l’environnement en jettant les ordures de gauche à droite. On peut reconstituer ces déchets et en faire des ors dures. Les déchets sont de l’or, une politique écologique très importante dans les actions de notre commune. Nous sommes sur des projets portant sur la collecte des ordures pour faire de récyclage et nous sommes en train de voir comment initier ces tries dans les ménages, les institutions et les écoles » a indiqué Kamal Alawo Adjayi, Maire du Golfe 3 (commune Bè-Ouest).

Les déchets sont de l’or, une affirmation que le Ministre des Droits de l’Homme et des Relations avec les Institutions du Togo, Christian Trimua épouse en entier.

« Les fresques derrière nous démontrent à suffissance l’importance des déchets plastiques. Nous devrons en faire de l’or. Le Togo est dans cette dynamique. Ces fresques nous renvoient également à des devoirs citoyens. Les schémas sont très expressifs et nous invite à un esprit de patriotisme. C’est ensemble que nous pourront construire notre pays en s’imprègnant de son histoire. Fier donc de ces oeuvres de nos Etudiants » s’est-il rejoui.

Quant au President de l’Université, il est intervenu à trois coups par rapport à ces fresques.

« La Republique ne tue pas ses maussards ce que demontrent ces fresques, la Republique ne tue pas sa décentralisation, la République ne tue le progrès. Le travail se conjugue au beau et l’Université de Lomé incarne à travers la République le beau qui magnifie le travail et le temps intellectuel manuel que spirituel. La decentralisation n’est pas derrière nous mais devant nous. C’est cet avenir que la Mairie Golfe 3 et l’Université proposent à travers ces fresques » a affrimé Dodzi Kokoroko, Président de l’Université de Lomé.

Par ces fresques, le Togo veut chanter un lendemain meilleur aux concitoyens avec sa politique écologique.

NPA

Partager