Sixième Journées de Solidarité : Le peuple Burkinabé vivant au Togo en fête

Les Burkinabés vivants au Togo ont respecté leur rituel habituel ce samedi 05 novembre. Ils ont tenu la cérémonie Commémorative de la sixième édition des Journées de Solidarité.

Lancées depuis 2016, elles sont l’une des activités phares de la communauté burkinabé vivants au Togo. Les Journées de Solidarité, qui ont évolué avec le temps, ont connu leur sixième édition samedi. Ce fut dans un contexte difficile pour ce peuple et son pays encore une nouvelle fois cette année, en proie aux assauts répétés de lead terroriste. Une série d’activités a donné un
relief particulier à l’événement.

Fort de la situation difficile que traverse le peuple Burkinabé, le thème choisi pour cette année se justifie : « Solidarité et promotion des valeurs du Burkindlin ». En effet « Burkindlin » signifie « intégrité ». Il s’agit pour cette communauté de jouer sa partition au concert national de lutte contre le phénomène terroriste avec ses corollaires néfastes pour la construction de l’édifice nationale.

« Au regard de la crise multiforme, multisectorielle et multidimensionnelle que nous traversons au Burkina Faso, les Journées de Solidarité nous offrent l’occasion de reconquérir l’unité nationale, la cohésion et la paix fragilisées. C’est un événement majeur de la communauté ici. Il nous permet de nous regrouper et de faire des contributions pour venir en aide à nos frères et sœurs en détresse », a indiqué Boubacar Dicko, Consul Général du Burkina Faso.

Les Burkinabés vivants au Togo veulent travailler à renforcer une nouvelle idée du rapport à autrui et une redéfinition positive de la diversité vers une émergence d’une nouvelle idée de nation.

Pour marquer cette sixième édition, une série d’activités est au programme notamment des collectes de dons. La communauté envisage de soutenir le centre médical de Nukafu, les personnes âgées et vulnérables de la communauté burkinabée ainsi que les Burkinabés détenus dans les prisons civiles de Lomé et de Tsévié. Un mini marché et un match de football sont également prévus.

La remise d’attestation de reconnaissance aux membres du Comité Solidarité et des tableaux d’honneur aux personnes ressources a donné une touche particulièrement à la cérémonie.

De 602 à fin mai 2022, le nombre de Burkinabés au Togo dépasse aujourd’hui les 4000. Un déferlement massif sur le territoire togolais de nos voisins victimes d’insécurité. FIN

NPA

Pour vos reportages et autres activités, contactez linterview.info sur le 90842662-97654704

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *