CEDEAO: L’institution ambitionne de valoriser le Capital Humain

Le choix a été porté sur Lomé par la Commission de la CEDEAO pour un cadre de travail entre les points focaux nationaux de la Stratégie de Développement du Capital Humain pour le transfert des compétences de la plateforme de suivi-évaluation aux gestionnaires des États membres d’une part et avec les services nationaux de la statistique d’autre part, dans la perspective de lancer la prochaine vague d’initiatives visant à aider les Etats membres à implémenter la Stratégie. Les travaux ont débuté ce mercredi.

La Conférence des Chefs d’Etats et de gouvernement a adopté en 2021, la Stratégie de Développement du Capital Humain de la CEDEAO lors de 59 ème session ordinaire tenue à Accra. Cette action atteste de la volonté de ces autorités à hisser l’espace communautaire de la CEDEAO au rang des communautés économiques régionales les plus performantes en matière de valorisation de capital humain. Cette stratégie apparaît comme un passage obligatoire vers la réduction de la pauvreté dans la région. Cet instrument est donc conçu pour aider les Etats membres de la CEDEAO à relever plusieurs défis.

Ce mercredi 05 octobre 2022, les points focaux nationaux de la Stratégie de Développement du Capital Humain pour le transfert des compétences de la plateforme de suivi-évaluation aux gestionnaires des États membres ont entamé, à Lomé, l’adoption du tableau de bord du Développement du Capital Humain.

Les travaux ont été ouverts par Mme Damtien Tchintchibidja, Vice Présidente de la commission de la CEDEAO.

« La Stratégie couvre trois grands domaines thématiques à savoir : la santé et la nutrition, l’éducation, l’acquisition de compétences et la participation au marché du travail, l’entrepreneuriat, l’inclusion financière et les payements numériques.Dans ces domaines thématiques, 18 indicateurs stratégiques ont été élaborés et sont en cours de finalisation dans la perspective de leur mise en œuvre dans chaque pays », a-t-elle rappelé.

Il faut rappeler que le but ultime de cet exercice de Lomé est de renforcer la coopération régionale et améliorer le niveau de vie des populations. Il s’agira également pour ces acteurs de renforcer les outils de prises de décisions dont dispose la Commission de la CEDEAO. Ces échanges constituent une étape cruciale dans la mise en œuvre efficace et efficiente de la Stratégie.

Pendant au moins cinq jours, ces points focaux auront à échanger et à finaliser le prototype de du tableau de bord en vue de sa publication sur le nouveau site web de la CEDEAO. Ils auront également à débattre de la plateforme d’apprentissage par voie électronique. FIN

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *