Agoè-Nyivé 4: JWSC tient à la pratique sportive de la femme dans cette commune

Le Centre de formation de football Jeunesse Wara Sporting Club (JWSC) veut faire de la pratique sportive des femmes, une réalité dans la commune d’Agoè-Nyivé 4. Il a lancé samedi, un nouveau projet.

La plupart des femmes togolaises consacrent le moins de temps à une activité physique. Elles n’accordent aucun regard à cette recommandation de l’OMS qui est celle de faire au moins une activité modérée d’un peu plus de deux heures et demie par semaine notamment la danse ou la marche rapide ou encore le jardinage. Au cours d’une semaine, la moitié de nos concitoyennes admettent n’avoir participé à aucune compétition sportive.

Elles avouent être physiquement inactives, autrement dit, elles ne font pas de sport du tout. Pour certaines, ce sont les constructions sociales qui font obstacle à ce besoin vital. Chez d’autres, elles ont peu de connaissance du lien entre le sport et la santé. Aussi, au Togo, on observe une insuffisance d’événements sportifs dédiés aux femmes. Le Centre de formation de football Jeunesse Wara Sporting Club (JWSC) veut rectifier le tir. Ce samedi 1er octobre, il a lancé son projet « Promotion des Pratiques Sportives des femmes et des filles », une initiative dédiée à la commune d’Agoè-Nyivé 4.

L’objectif global de ce programme est de contribuer à l’épanouissement des femmes et des jeunes filles de la commune d’Agoè-Nyivé 4.

« Nous sommes dans un milieu où le sport des femmes n’est pas vraiment encouragé. Ce projet va nous aider à relancer la pratique sportive des femmes dans cette commune. Il s’agira de regrouper les femmes et jeunes filles que ce soit dans les écoles, les marchés ou au niveau des associations de la commune d’Agoè-Nyivé 4 pour cette cause. On va susciter cet avis qui est presque morte. On a avait commencé sur un 1er projet et donc on ne souhaiterait pas s’arrêter d’aussi bon chemin. Ce 2ème projet va nous aider à véritablement faire asseoir le sport des femmes dans cette commune emprunte de stéréotypes », a expliqué Eric Adontui, Chef projet.

Il existe des stéréotypes sociaux qui découragent les femmes et les filles à faire du sport dans la commune d’Agoè-Nyivé 4. Ainsi, deux axes caractérisent donc ce projet : agir pour créer un environnement propice et favorable pour les pratiques des sports chez la femme, les jeunes filles dans la commune d’Agoè-Nyivé 4 et renforcer les pratiques sportives et l’implication citoyenne par l’organisation des compétitions dans la commune.

Prévu sur 4 mois soit de septembre à décembre 2022, plusieurs actions sont à l’agenda du projet notamment des campagnes de sensibilisation sur la thématique « Femme, Sport et Santé » sur les réseaux sociaux et dans plusieurs centres de santé et écoles pour la promotion d’un environnement saint. Des compétitions féminines de football à l’endroit des jeunes filles sur différents terrains de la commune sont également programmées. Des formations de volontaires locaux sur le coaching sportif, la citoyenneté, la gestion des organisations associatives, Sport et santé sont inscrits à l’agenda du projet.

L’autre volet de ce projet est le don de 80 kits adaptés de sports aux femmes, jeunes filles et associations féminines de la commune.

Avec son projet « Promotion des Pratiques Sportives des femmes et des filles dans la commune d’Agoè-Nyivé 4, JWSC envisage toucher plus de 500 personnes en majorité les femmes et les jeunes filles. FIN

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *