Togo: Les parlementaires de la CEDEAO tentent une nouvelle approche à Lomé

Les parlementaires de la CEDEAO ont entamé ce vendredi 30 septembre deux jours de travaux à Lomé. Ce cadre de travail se tient en prélude à la deuxième session extraordinaire du parlement de la CEDEAO.

Les députés du Parlement de la CEDEAO s’approprient les nouveaux mécanismes de renforcement des prérogatives de leur institution depuis vendredi dans la capitale togolaise.

Ces travaux ont été présidés par le Président de cette entité. Il s’agit d’une nouvelle approche, confie Mohamed Tunis, président du Parlement de la CEDEAO.

« Pendant que nous nous réunissons aujourd’hui, les gains que nous avons durement acquis en tant que région sont menacés. Les menaces à la démocratie et à l’état de droit, la lutte contre la corruption, la réalisation de la zone de libre-échange africaine, l’éradication de la pauvreté, la promotions ses droits humains et la défense de l’égalité des sexes sont des défis auxquels la région doit faire face », a-t-il laissé entendre.

L’exercice sera suivi de la deuxième session extraordinaire de l’année 2022, le 03 octobre avec pour point d’orgue, l’examen et l’adoption des prévisions budgétaires annuelles des prévisions budgétaires annuelle 2023 du parlement.

Il faut rappeler que le séminaire se tient en prélude à la deuxième session extraordinaire du parlement de la CEDEAO. Il devra permettre à l’institution parlementaire communautaire d’être en phase avec la vision 2050 de la CEDEAO. Et à terme, passer de la CEDEAO des États à une CEDEAO des peuples.

Les travaux portent sur le renforcement des prérogatives du parlement dans le cadre de la restructuration de la Commission de la CEDEAO tel qu’inscrit dans l’acte additionnel de l’institution communautaire. FIN

La rédaction

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *