Togo/ Environnement : Foly-Bazi donne le ton du R4C-Togo

Dans le cadre de la lutte contre la dégradation du paysage côtier et les impacts du changement climatique, le ministre de l’Environnement et des ressources forestières, Foly-Bazi Katari a lancé ce mardi 20 septembre 2022, à Lomé, le projet de Renforcement de la résilience au changement climatique des communautés côtières du Togo(R4C-Togo).

Le Togo est confronté aux conséquences néfastes de changement climatique, ainsi qu’à de nombreux problèmes environnementaux. Des impacts négatifs importants du changement climatique sont attendus sur l’ensemble du territoire national particulièrement dans le paysage côtier du Togo. Il en résulterait des rendements agricoles réduits et des fonctions écosystémiques entravées augmentant ainsi la vulnérabilité des communautés et des écosystèmes face aux chocs climatiques.

Afin de renforcer les efforts de lutte contre la vulnérabilité des communautés côtières face au changement climatique, le pays a obtenu l’appui financier du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) à travers l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), pour mettre en œuvre pendant les cinq prochaines années (2022-2026), le projet de « Renforcement de la résilience au changement climatique des communautés côtières du Togo ». Le ministre Foly Bazy Katari de l’environnement et des ressources forestières a officiellement lancé mardi, son démarrage.

« Le Togo notre pays, sous l’impulsion du Président de la République, Son Excellence, Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE s’est résolument engagé dans la lutte contre le changement climatique et la lutte contre la pauvreté à travers la feuille de route gouvernementale Togo 2025 en son axe 3 et son projet prioritaire P35 réponse aux risques climatiques majeurs dont l’objectif est de mettre le développement durable et l’anticipation des crises futures au cœur des priorités du pays », a-t-il rappelé.

Le projet R4C-Togo, d’un coût total de 8 932 420 USD soit quatre milliards quatre cent soixante et six millions deux cent dix mille francs (4 466 210 000) FCFA, vise à renforcer la résilience au changement climatique des communautés côtières du Togo grâce à une approche intégrée axée sur l’adaptation basée sur les écosystèmes et les moyens de subsistance des populations dans la zone littorale du Togo.

A terme, le projet devra permettre entre autres, d’atteindre les résultats suivants :
99 500 personnes des communautés côtières et littorales ont amélioré leurs moyens de subsistance grâce à des technologies et des solutions innovantes,
2 100 entrepreneurs dont 50% de femmes issus de 78 coopératives notamment le cacao, le palmier, le moringa seront accompagnés pour améliorer leurs systèmes de production grâce à des technologies d’adaptation et de pratiques innovantes, 1 000 ha de berges lagunaires, 500 ha de terres dégradées et 100 ha de forêts communautaires et sacrées restaurées, 08 plans d’adaptation intégrant l’approche d’adaptation basée sur les écosystèmes seront élaborés pour les huit (08) communes. FIN

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *