DOSSIER/ Conflit de Lycée entre Anyronkopé et Kéta-Akoda: Grosse tension entre les deux villages

Anyronkopé et Kéta-Akoda, deux villages du canton d’Anyronkopé à couteaux tirés. Le torchon brûle entre les villageois. L’arbitrage impératif du Premier Ministre Victoire Tomegah sollicité.

Ça grogne dans le canton d’Anyronkopé depuis quelques semaines dû à un conflit lié à l’érection de droit du Lycée d’Anyronkopé, au chef-lieu du canton d’Anyronkopé entre Anyronkopé et Kéta-Akoda. Les malentendus ont pris une autre allure ces derniers jours. Des mouvements d’humeurs inquiétants ont été constatés dans ce canton du Togo lié au Premier Ministre de la République togolaise, Victoire Tomegah Dogbè.

En effet, le 26 juillet 2022, l’Arrêté N°400/MEPSTA/CAB/DPSSE portant regroupement d’établissements scolaires publics dans le secondaire général et ceci à compter de la rentrée scolaire 2022-2023, apparait clairement que dans la DRE Maritime et plus précisément dans la préfecture de Vo, relevant de l’Inspection IESG Vogan, s’agissant de la nouvelle dénomination, le Lycée Kéta-Akoda devient CEG Kéta-Akoda .

La conséquence de cette disposition relève que le Lycée d’Anyronkopé dans son statut de Lycée à l’instar du Lycée de Zowla, de Badougbé, de Togoville voire de Wogba ou de Zalivé ne peut bénéficier sous une nouvelle dénomination. Ainsi,
le Lycée d’Anyronkopé conserve à juste titre pour la rentrée 2022-2023, sa
dénomination de Lycée.

Mais contre toute attente, un Arrêté, celui de 408/2022/MEPSTA/CAB/SG/DPSSE, portant regroupement d’établissements scolaires publics au secondaire général dans la Région Maritime du 05 Août 2022 sorti depuis quelques mois, entre en conflit total avec l’Arrêté N°400 du 26 juillet 2022. Il rétrograde et dépouille sans raison sérieuse et fondée, le Lycée d’Anyronkopé sis au chef-lieu du canton au rang de CEG et érige par contre le CEG de Kéta-Akoda, un village du canton d’Anyronkopé au rang de Lycée. Une nouvelle mesure qui a créé ainsi une confusion entre les deux populations.

La situation a mis en colère le peuple d’Anyonkopé. Depuis, ce n’est plus le grand Amour entre les deux voisins. La tension monte entre Anyronkopé et Kéta-Akoda.

Pour les populations d’Anyronkopé, l’Arrêté N°408 du 05 Aout 2022, n’a pas pris en compte l’Arrêté général du 26 juillet 2022 qui avait rétrogradé le Lycée de Kéta-Akoda au rang de CEG. La manœuvre a redonné le titre de Lycée à Kéta-Akoda alors que sa nouvelle dénomination attribuée par l’Arreté N°400 était CEG. Pour Anyronkopé, il a été question d’arracher un bien à un peuple pour l’octroyer à un autre peuple.

Anyronkopé estime que la légitimité de ce Lycée ne peut souffrir en l’occurrence d’une exception et ne peut relèver
d’aucun privilège particulier. Aussi , fait-il savoir, aucun problème foncier n’entrave à ce jour l’existence du Lycée d’Anyronkopé et aucun litige n’est soulevé à ce niveau.

Selon ces villageois, la centralité par rapport au lieu-dit et autres villages, conforte le choix souverain
d’Anyronkopé pour l’accueil des Lycéens et facilite les déplacements desdits Lycéens de la zone périphérique du canton d’Anyronkopé.

C’est tendu entre les deux populations à l’heure où nous mettons cet article en ligne. Des mouvements d’humeurs se sont déroulés il y a quelques jours à Anyronkopé où les populations réclament que leur village entre dans ses droits légitimes. « Justice doit être rendue à Anyronkopé !! » scandaient ces populations.

On a appris également q’une lettre ouverte a été envoyée au Premier Ministre Victoire Tomegah Dogbè dans laquelle les faits ont été exposés par les autorités locales d’Anyronkopé démontrant clairement l’arbitraire dommageable à Anyronkopé et ses environs. La population sollicite l’arbitrage de Victoire Tomegah pour rétablir Anyronkopé dans ses droits souverains légitimes pour l’équilibre et la quiétude des populations du littoral et de la préfecture de Vo.

Pour rappel, des conflits antécédents entre les villages du canton d’Anyronkopé auparavant apaisés, existaient déjà. Il s’agit entre va autre des problèmes fonciers
entre Djankassè et Kéta-Akoda. Ces conflits Anyronkopé et Kéta-Akoda auparavant apaisées, sont à présent réalimentés par ce nouveau conflit d’implantation de Lycée.

Affaire à suivre de prêt ! FIN

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *