Tourisme: Le Togo veut se doter de données réelles des Etablissements

Le secteur du tourisme au Togo a entamé il y a plusieurs mois, un exercice qui permet d’explorer un domaine demeuré jusqu’ici presque compliqué pour nos pays africains : celui des statistiques, apanage de ce qu’il est convenu d’appeler ‘’sciences exactes’’. Il s’agit du recensement général des Établissements de tourisme. Les acteurs améliorent le contenu du rapport ce lundi à Lomé.

Le Togo veut disposer de données mesurables et fiables pour les Établissements de tourisme, les autorités du pays ayant pris conscience que le secteur du tourisme a bien au-delà des exigences du monde qui l’entoure, besoin, des statistiques dans ses fonctions de gouvernance. Un recensement général des Établissements de tourisme a été lancé dans cette dynamique sur l’ensemble du territoire national. Les acteurs améliorent depuis ce lundi matin, le contenu du rapport.

« Le recensement s’est déroulé en deux phases. Une première qui a été faite en fin d’année dernière. La deuxième phase s’est déroulée cette année. Ce recensement a pu se faire avec les 117 communes du Togo. Des agents ont été mis sur le terrain par les communes qui ont guidé nos équipes à pouvoir faire cet exercice parce que le Togo a besoin de nouvelles données pour voir le poids économique du tourisme de nos jours. On a besoin de partir sur une base statistique saine« , a confié Assiguime Mafissa, Directrice de la planification et du développement touristique.

Dans sa feuille de route, le gouvernement a assigné au ministère du tourisme d’attirer 500 mille visiteurs dans cinq ans et de contribuer à hauteur de 6,2% au PIB. Pour atteindre cet objectif, il est obligatoire d’avoir des chiffres. La base actuelle ne permet pas de répondre à ce défi.

« Dans notre secteur, la plupart des données statistiques que nous exploitons aujourd’hui remontent aux années 2010. Avec l’évolution du secteur et ses nouvelles contingences, notamment les conséquences de la pandémie à Coronavirus, la base des données statistiques actuelles ne permet plus de répondre à la demande des utilisateurs ou de comprendre la réalité de notre tourisme. D’où la nécessité d’effectuer le recensement général des établissements de tourisme sur l’ensemble du territoire et qui a permis d’avoir ce rapport provisoire pour lequel vous êtes conviés à contribuer à son amélioration. Ce recensement a ciblé les unités touristiques à savoir les hôtels, motels, auberges, appartements meublés, gîtes, les restaurants, les agences de voyages et les écoles de formation en tourisme exerçant sur le territoire national. En considération des mêmes données quantitatives, la carte touristique du pays sera conséquemment actualisée. Enfin, dans l’optique d’une meilleure gouvernance, ce travail servira de base pour mesurer l’impact de chaque action que nous réaliserons et l’efficacité de chaque franc que l’État dépensera dans le secteur« , a indiqué Dr Kossi Gbényo Lamadokou, Ministre de la culture et du tourisme dans son discours d’ouverture des travaux.

Le rapport provisoire présente 1024 Etablissements de tourisme au Togo notamment les Hôtels, les auberges, les Motels, les écoles de formation en tourisme, hôtellerie, les agences de voyage. Dans l’optique d’une meilleure gouvernance, ce travail servira de base pour mesurer l’impact de chaque action que le ministère du tourisme réalisera et l’efficacité de chaque franc que l’Etat dépensera dans le secteur. FIN

NPA

Pour vos reportages, interviews, insertions, dossiers ou publicités, contactez linterview.info sur le 90842663/ 97654704

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *