Sommet sur l’immigration au Canada: Dernier jour pour les retardataires !

Affluence au Palais des congrès de Lomé depuis ce vendredi 26 août. La 1ère édition du Sommet sur l’immigration canadienne bat son plein. Des dizaines de jeunes qui veulent immigrer au Canada sont édifiés sur les programmes et procédures et clarifier sur les zones d’ombres liées aux opportunités. Objectif, éviter aux jeunes de continuer de se faire arnaquer par les réseaux non homologués. Les retardataires peuvent rejoindre le groupe ce samedi matin.

Tout le monde veut immigrer au Canada. C’est complexe et compliqué. Il faut connaître les rouages. Beaucoup de jeunes se sont faits arnaqués au Togo. Depuis vendredi, dans le cadre du 1er essai du Sommet sur l’Immigration, DESTI CONSULTING GROUP est au Togo pour éclairer les Togolais.

« Il semblerait que beaucoup de personnes se sont faits arnaqués au Togo. Ce qui fait mal, ce sont essentiellement les Africains qui viennent duper et faire mal à leurs frères africains. Je suis donc là pour expliquer un peu à nos frères, les procédures d’immigration pour le Canada. Tout le monde ne peut pas aller au Canada. Nous sommes donc ici à titre informatif pour passer l’information, sensibiliser les gens et les aider dans leur projet de voyage » a indiqué Abderrahmane Magagi, Président de DESTI CONSULTING GROUP.

Pour immigrer au Canada, le jeune togolais doit savoir avec qui il fait affaire, conseil le Consultant.

« Quand quelqu’un vous approche pour vous dire qu’il veut vous aider à partir au Canada, vous devrez vérifier si cette personne à la compétence requise et les qualifications. Est-il un avocat en immigration ou un consultant réglementaire en immigration. Cela se vérifie sur internet. Nous avons actuellement au Canada, un collège d’immigration et citoyenneté du Canada. C’est l’instance qui coiffe tous les consultants. Ceux-là même qui ont la légitimité de le faire. Quand vous allez sur ce site, vous pouvez vérifier si la personne qui veut vous aider est autorisée ou à la licence pour faire ce travail. On m’a dit tout à l’heure qu’un Certificat d’Acceptation du Québec est 600 dollars. Bon sens ! Ça n’a pas de sens ! Un CAQ est à 120 dollars. C’est uniquement ça les frais de traitement pour entrer au Québec. Beaucoup de gens n’ont pas l’information. Ils se font duper et voler. Il faut decourager ces pratiques« , a regretté le Consultant.

Initié par Career Academy Institute (CAI), ce Sommet vise à ouvrir les yeux à tous ceux qui veulent immigrer au Canada et démanteler les réseaux non homologués qui font d’eux leur cible.

« Chose promise, chose due. C’est un sentiment de satisfaction vu l’écho favorable que notre Sommet a eu auprès du public togolais. Les jeunes ont fait le déplacement du Palais pour bénéficier des éclairages d’un expert réglementé. On met à leur disposition depuis ce matin, les vraies informations sur comment immigrer au Canada. Quand il y a du faux, il y a aussi vrai. La photocopie est l’exemple de l’original. Nous avons annoncé des experts. Ils sont là. Ceux qui ont fait le déplacement sont satisfaits. Les jeunes qui hésitent encore, feront mieux de nous rejoindre ce samedi matin. Il y a des choses intéressantes qui se partagent ici« , a lancé Stephane Toukam, président de Career Academy.

Il est conseillé de toujours trouver un professionnel quand on a un projet de voyage. Career Academy Institute à la clé pour ceux qui veulent immigrer au Canada. Le Cabinet invite les retardataires à se rattraper au Palais des Congrès ce samedi 27 août à 8 heures. FIN

NPA

Pour vos reportages, interviews, insertions, dossiers ou publicités, contactez linterview.info sur le 90842663 / 97654704

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *