Togo-HAPLUCIA/SNPLCIA: Où en sommes nous?

Après 16 mois de travaux, la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (SNPLCIA) est à sa dernière charnière. Ce jeudi 18 août, à l’initiative de la Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA), les parties prenantes consolident les acquis pour apprécier et valider le contenu de ce document qui fera du Togo un pays modèle en matière de lutte contre la corruption en vue d’une croissance économique inclusive et durable.

Le Togo veut réduire de manière significative la corruption. Le processus de l’élaboration de sa Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées a démarré en 2021. Après l’étape de la phase diagnostic, celle de la planification, de la stratégie et la phase de planification opérationnelle consolidées dans un document, cette version provisoire pour la période 2023-2027 a été soumise ce jeudi 18 août 2022 à la phase de validation technique par le comité de pilotage.

« Aujourd’hui, nous sommes presque avant la dernière étape avant la validation nationale. Nous sommes réunis à Lomé aujourd’hui pour procéder à la validation technique de la version provisoire de cette Stratégie. Ce document définit les grandes lignes d’orientation stratégique qui permettront au Togo de réduire de manière significative la corruption. Il y a un rapport diagnostic qui a été validé dont le document contient l’ensemble des problèmes notifiés au sein du Togo contenant la lutte contre la corruption. On a fait l’analyse situationnelle de tous les phénomènes après un travail avec toutes les institutions du pays pour pouvoir faire le diagnostic national. Cela a permis d’avoir ce document aujourd’hui« , a confié Sada Ly Cissé, expert consultant international.

L’élaboration de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, dont le bien-fondé a été exprimé depuis 2021 a déjà franchi les étapes significatives selon le président de la HAPLUCIA.

« Au 21ème siècle, on n’improvise pas. On ne tâtonne pas. On planifie et on mesure les résultats. C’est la raison d’être d’une stratégie. Aujourd’hui, celui qui ne planifie pas, planifie en réalité son échec. On a donc opté pour l’élaboration de ce document pour permettre d’attaquer efficacement le phénomène de la corruption dans notre pays« , a rappelé WIYAO Essohana, président du HAPLUCIA.

Pour rappel, la SNPLCIA est établie en trois axes notamment le renforcement des cadres juridiques et institutionnel de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées, le renforcement de la participation citoyenne à la prévention et à la lutte contre la corruption et les infractions assimilées et le développement d’une culture de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées dans les services publics. FIN

NPA

Pour vos reportages, interviews, insertions, dossiers ou publicités, contactez linterview.info sur le 90842663 / 97654704

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *