Environnement: Les CDN révisées à l’étape de maturité

Dans le cadre du renforcement de sa résolution à lutter contre le changement climatique et à réaliser les objectifs de l’Accord de Paris, le Togo a révisé ses Contributions Déterminées au niveau national (CDN) avec l’appui du PNUD à travers son initiative de la promesse climatique. Les parties prenantes consolident et valident ce mercredi, à Lomé, les résultats de cette étude.

Conformément à l’Accord de Paris, le Togo a remarquablement rehaussé ses ambitions climatiques en passant de 31,14% à 50,57% de réduction globale de ses émissions de gaz à effet de serre pour l’horizon 2030. Ce nouvel engagement vient renforcer les efforts du gouvernement togolais qui considère la gestion des risques climatiques comme une priorité dans sa feuille de route 2020-2025. L’intégration dans la planification nationale et sectorielle des CDN devient donc essentielle, pour la réalisation de ses ambitions climatiques.

Ce mercredi 17 août 2022, les acteurs étaient en une séance de travail sur l’appui à l’intégration des CDN dans la planification nationale et sectorielle, avec l’appui du PNUD, partenaire de ce projet.

« Ce ne sera pas seulement la femme, revendeuse de légumes au grand marché de Lomé qui trouvera satisfaction, mais tous les Togolais de tous les secteurs d’activité qui seront soulagés quand les changements climatiques, notamment les objectifs des CDN, seront intégrés à tous les niveaux de l’action gouvernementale« , a rassuré Aliou Mamadou DIA, Représentant Résident du PNUD au Togo.

Cet exercice, qui revêt d’une importance particulière, fournira les outils nécessaires aux décideurs afin de répondre aux attentes des populations.

« Il est important que chaque acteur prenne en main ces outils élaborés afin de les intégrer dans les activités quotidiennes de ses secteurs. Ainsi donc, ce cadre de travail d’aujourd’hui vise à évaluer, améliorer et valider les propositions des consultants d’une part et renforcer les capacités des parties prenantes sur ces indicateurs et outils proposés d’autre part. Aussi, la participation active et les recommandations de chacun aux travaux est une étape importante dans la mise en œuvre des CDM révisée du Togo« , a rappelé Colonel Dimizou koffi Aoufoh, Secrétaire Général du ministère de l’environnement, représentant le ministre.

Les changements climatiques constituent un corollaire de la cherté de la vie. Les processus de prise de décision des pouvoirs publics doivent désormais intégrer la dimension climat et risque climatique. Ceci permettra de mieux préparer les populations et construire leur résilience face aux chocs climatiques. C’est la raison d’être de ce cadre de travail dédié à l’intégration des changements climatiques, et donc des CDN, dans la planification nationale et sectorielle. FIN

NPA

Pour vos reportages, interviews, insertions, dossiers ou publicités, contactez linterview.info sur le 90842663 / 97654704

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *