ZLECAF/ La liste spécifique du Togo revisitée

Signée le 21 mars 2018 à Kigali , la Zone de Libre Échange Continentale africaine (ZLECAF), un accord historique par 54 Etats signataires dont 43 ayant déposé leurs instruments de ratification, a été revisitée pour répondre aux exigences régionales. La consultation de la liste d’engagement spécifique du Togo dans les cinq secteurs prioritaires de services a débuté ce mardi 09 août à Lomé.

Des consultations nationales sur la ZCLECAF avec les acteurs des services sont conduites avec l’appui des Nations Unies particulièrement le sous-bureau régional de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA) et le programme des Nations Unies pour le développement, partenaires du processus. Celle du Togo avec les acteurs de services dans le cadre de la première étape de ce projet se déroule depuis mardi à Lomé. L’exercice a débuté avec les acteurs de la communication par rapport à leur secteur.

Ce cadre de travail entre dans le cadre de la mise en œuvre de la ZLECAF et du protocole sur le commerce de service.

« Quand on dit révision, c’est qu’il y a eu une première étape. Cette première étape a consisté à l’élaboration de la liste d’engagement spécifique du Togo. Les Chef d’Etat ont décidé d’opérationnaliser la ZLECAF le 1er janvier 2021. L’enjeu est de libéraliser le commerce des marchandises. Les Chefs d’Etat ont voulu que cette libéralisation se fasse de façon progressive. A cet effet, ils ont décidé de libéraliser dans un premier temps cinq secteurs notamment le service des transports, les services de communication, les services financiers, les services fournis aux entreprises et les services relatifs aux tourismes. Pour y arriver, il va falloir que chaque Etat élabore sa liste d’engagement et spécifique. Le Togo après avoir élaboré sa liste l’a transmise à la CEDEAO. Pareil pour les autres États. La CEDEAO a compilé et a envoyé au Secrétariat de la ZECLAF. Le secrétariat a procédé ensuite à la vérification. Ces listes ont été renvoyées à tous les Etats. Chaque pays doit à présent veiller à la révision de sa liste en tenant compte des observations formulées. C’est cet exercice qui débute aujourd’hui avec le secteur de la communication« , a expliqué Batchassi Katchali, Directeur du commerce négociateur en Chef du Togo du ZLECAF.

Entrée en vigueur le 30 mai 2019, la ZLECAF est un accord-cadre promoteur avec pour objectif de créer un marché unique pour les marchandises et les services et faciliter la circulation des personnes auprès de 1,4 milliard d’habitants de l’Afrique. Il s’agit de libéraliser le commerce des marchandises à 90 % et le commerce des services. Faudrait également rappeler que la ZLECAF classe les services fournis en douze secteurs. Elle constitue une réponse efficace face aux défis transfronmationels du Togo et à la régionalisation du monde de production et de consommation en faveur de l’agenda africain 2063. Le Togo veut voir sur quelle maillon se positionner.FIN

NPA

Pour vos reportages, interviews, insertions, dossiers ou publicités, contactez linterview.info sur le 90842663 / 97654704

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *