Togo/Hausse du prix du carburant: La LCT suggère au gouvernement de réduire son train de vie

Le carburant connaît une troisième hausse consécutive depuis mardi au Togo. La question de la cherté des carburants plonge les Togolais dans un coma économique et met le gouvernement sous pression. Pour la Ligue des Consommateurs du Togo (LCT), le vase a trop débordé.

« Nous demandons au gouvernement de réduire son train de vie. La solution d’augmentation du prix du carburant ne vas pas résoudre le problème. Nous exhortons le gouvernement à trouver plutôt des solutions durables au problème », a laissé entendre Emmanuel Sogadji, président de la LCT chez nos confrères de taxi FM.

COMMUNIQUE DE LA LCT RELATIF A L’AUGMENTATION DES PRIX DES
PRODUITS PETROLIERS

La Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) a pris connaissance de l’arrêté interministériel du 18 juillet 2022, portant fixation de nouveaux prix à la pompe des produits pétroliers. Selon la nouvelle grille, le super sans plomb est augmenté de 75 FCFA et passe de 625 FCFA à 700 FCFA. Le pétrole lampant est augmenté de 70 FCFA et coûte 650 FCFA. Le gasoil coûte désormais 850 FCFA et le mélange deux temps fixé à 788 FCFA. Le vase a trop débordé.

Cette énième hausse intervient pendant que les prix des produits alimentaires connaissent un renchérissement qui, d’ailleurs, a amené le gouvernement à prendre certaines mesures dans le souci de soulager la souffrance des populations.

La LCT s’interroge sur le fait que le gouvernement, qui s’est engagé ouvertement à lutter contre la vie chère, procède au même moment à l’augmentation à répétition des prix des produits pétroliers, que l’on sait, est aussi à la base de la cherté de la vie.

La LCT rappelle au gouvernement que c’est de sa responsabilité d’offrir un mieux-être aux populations, et cela doit se traduire par des actes concrets et même des sacrifices s’il le faut.

Les populations, en matière de sacrifices, en ont assez fait. Il est donc aujourd’hui injuste de les saigner davantage, au moindre mouvement de prix sur le marché international, même si c’est conjoncturel.

En conséquence, la Ligue des Consommateurs du Togo demande au gouvernement d’arrêter la course effrénée à l’augmentation des prix des produits pétroliers. Elle l’exhorte à aussi s’engager
sincèrement dans la lutte de survie nationale à laquelle les populations prennent part depuis un
moment, en prenant des mesures concrètes de réduction de son train de vie afin de dégager les ressources nécessaires pouvant stabiliser les prix des produits pétroliers et lutter contre la vie chère.

Fait à Lomé, le 19 juillet 2022

Pour la LCT,
Le Secrétaire Général

Komlavi Ignéza IHOU

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *