CAN féminine 2022/ Les Eperviers dames ont mouillé le maillot sans gardienne de but

Les Eperviers dames ont mal entamé leur chapitre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2022. Hier, dimanche 03 juillet, face aux Aigles de Carthage dames, elles étaient 10 sur le terrain au lieu de 11, sans gardienne de but donc. Lila Amouklou s’est illustrée de la plus mauvaise des manières.

La CAN 2022 féminine se déroule à Casablanca et à Rabat au Maroc du 2 au 23 juillet 2022. Kaï Tomety et ses filles, pour leur première sortie, ont marqué l’histoire par une défaite (4-1) face aux Aigles de Carthage dames ce dimanche 03 juillet. Malgré leur volonté et agressivité sur le terrain, le manque d’expérience des filles s’est fait constaté. Celle qui a pu se faire remarquer a été Lila Amouklou, la gardienne de but, mais de la plus mauvaise des manières. La joueuse se croyait toujours en vacance. Son but matinal encaissé dès la 1ère minute à rendu perplexe les Togolais.

Généralement, le poste de gardienne de but alimente trop de polémique dans le football féminin. Les filles à ce poste, sont moins en vue voire parfois moquées pour des bourdes spectaculaires. La gardienne de but togolaise, Lila Amouklou a été une illustration parfaite de ce tableau hier dimanche contre la Tunisie. Même si elle a essayé d’éviter un massacre par quelques rares arrêts, les attaquantes de l’adversaire ont majoritairement pris de l’avance sur elle. Ses sorties n’ont pas été hasardeuses, ses parades mains moins fréquentes.

Les filles se sont certes réveillées avec plus d’agressivité après avoir encaissé deux buts, mais le rôle de la gardienne de but a été moins déterminant dans ce match. Conséquence, le score fleuve à la fin de la rencontre (4-1). C’est regrettable, mais les Eperviers dames ont mouillé le maillot pratiquement sans gardienne de but.

Il faut souligner aussi que le manque d’efficacité de l’attaquante togolaise Mafille Woedikou qui a raté deux occasions franches n’a pas aidé l’équipe.

Les filles ont mal entamé leur CAN parce que leur gardienne de but a eu du mal à forcer l’admiration. Lila Amouklou n’a pas dégagé une autorité dans sa surface de réparation et sur ses coéquipières face à la Tunisie. Quand on est gardienne de but et qu’on est faible sur sa ligne, c’est sûr qu’on va faire perdre son équipe. Kaï Tomety, déjà affaibli sur le banc de touche lors de ce match, doit trouver une solution à ce poste important.

Dans l’autre rencontre du groupe B, le Cameroun et la Zambie se sont tourné le dos par un score de nul. Comme quoi, le Togo semble être le maillon faible de ce groupe. Son deuxième match sera contre le Cameroun le 7 juillet, une mission difficile avec une gardienne pas à la hauteur.

Classement groupe B

1-Tunisie: 3 points +3
2-Cameroun: 1 point +0
3-Zambie: 1 point +0
4-Togo: 0 point -3

Pour rappel, 12 équipes sont en lice dans la compétition. 28 matchs sont programmés. FIN

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *