Togo/Les cotonculteurs définissent de nouvelles priorités

Les producteurs de coton togolais veulent saisir l’opportunité de la nouvelle campagne du coton, affectueusement appelé l’or blanc. Réunis au sein de la Fédération Nationale des Groupements de Producteurs de Coton (FNGPC COOP-CA), ils ont tenu mercredi leur troisième Assemblée Générale ordinaire au titre de l’exercice 2021. La Fédération a défini ses ambitions futures pour la filière du coton au Togo.

Articulée sous le « Professionalisme et durabilité au cœur de la production cotonnière », cette Assemblée Générale a servi de bilan pour le premier mandat du bureau actuel et a permis à ces acteurs de définir de nouvelles priorités qui tiennent compte davantage du défi de rentabilité, mais surtout la protection du producteur de coton et son environnement.

En effet, la filière est confrontée aux effets du changement climatique, se traduisant, entre autres, par une irrégularité des pluies. Ceci est a été aggravé par la situation de la pandémie au COVID-19 qui a perturbé les chaines d’approvisionnement en intrants et les mouvements de la main d’oeuvre agricole qualifiée. Face au grand défi de relance de la filière, des mesures sont prises pour motiver les cotonculteurs à s’investir davantage dans la relance de la production du coton à travers une augmentation de la production et le rendement.

« L’AG de ce jour est importante pour nous pour juger des résultats de nos efforts. Certes, le chemin n’a pas été facile, mais grâce aux efforts des producteurs, nous avons balisé la voie à la redynamisation de la filière pour une reprise de la production cotonnière affaiblie par diverses difficultés liées à la qualité des intrants, aux effets du changement climatique et les problèmes fonciers qui ont profondément bouleversé les habitudes des producteurs de coton à travers le pays« , a confié Koussouwè KOUROUFEI Président du Conseil d’administration de la FNGPC COOP-CA.

Le coton a longtemps été l’une des principales cultures d’exportation du Togo et contribue significativement à la génération du produit intérieur brut agricole, et à l’amélioration des
conditions de vie des populations.

Le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé s’est
personnellement investi dans la mobilisation du partenaire stratégique
actuellement actionnaire de la nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT), en réponse au cri de coeur des cotonculteurs lancé en janvier 2020 à Atakpamé. De plus, pour la valorisation plus poussée de la fibre sur le plan national, un vaste programme de développement de la filature et de la confection des vêtements et autres produits est en cours et qui se matérialise par le processus d’opérationnalisation des usines textiles au niveau du parc industriel d’Adétikopé.

Durant les trois dernières années, la FNGPC COOP-CA a entrepris des réformes courageuses avec l’appui du gouvernement, dont l’un des principaux résultats obtenus est l’arrivée du Groupe Olam, un partenaire technique et financier à la hauteur des difficultés des producteurs de coton et leurs ambitions futures pour la filière cotonière. La Fédération qui avait 40% des parts sociales dans la Société Cotonière avec 800 millions de FCFA, après la nouvelle réforme y a renforcé sa participation à plus de 6 milliards, ce qui représente 25% du capital social.

Pour information, au terme de la campagne 2020-2021, les producteurs ont produit 67 185 tonnes de coton graine pour une superficie emblavee de 100 050 hectares, soit un rendement moyen de 672 kg/ha , tandis que la campagne 2021-2022 s’est soldée avec une production de 52 528 tonnes pour une superficie de 68 708 hectares, soit un rendement moyen de 765kg/ha. Ce tableau traduit une baisse de production de 12,24% par rapport à la campagne précédente.

Pour rappel, La FNGPC COOP-CA a signé avec la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT ) en novembre 2030, un engagement de production de 225 000 tonnes de coton graine pour un rendement de 1 100 kg/ha à l’horizon 2025. Afin d’atteindre cet objectif, la Fédération Nationale a engagé depuis lors de nombreuses actions d’investissement dans le sens du renforcement des capacités de production du réseau.FIN

NPA

Pour vos reportages, interviews, insertions, dossiers ou publicités, contactez-nous sur le 90842663 / 97654704

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *