Togo/ Kokou Hodin tient à la visibilité des artisans togolais

Les Journées de l’artisanat togolais (JAT) seront célébrées pour la deuxième fois dans toutes les préfectures et régions du Togo pour la visibilité des produits artisanaux. Le ministre délégué, chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat, Kokou Eke Hodin a donné, jeudi, plus de détails sur cette manifestation aux professionnels des médias.

Du 23 juin au 06 juillet 2022, les préfectures et régions du Togo vont vibrer aux rythmes des Journées de l’artisanat togolais (JAT).

En effet, les JAT sont une manifestation annuelle des artisans togolais dont l’objectif est de rendre visibles les actions du gouvernement, des chambres de métiers et des autres acteurs du secteur en matière de développement de l’artisanat en vue de contribuer plus efficacement à la création de richesses nationales et à la lutte contre le chômage et la pauvreté. Le ministre Kokou Hodin a donné le ton du deuxième essai devant la presse ce jeudi 23 juin 2022.

« Ces journées nous convient à une réflexion sur les enjeux liés à nos métiers, le rôle que joue le secteur dans le rayonnement du pays et sa contribution à la création de la richesse nationale et d’emplois pour la jeunesse et la population togolaise. Je voudrais engager tous les artisans à une réflexion collective sur les défis auxquels ledit secteur est confronté en se remettant en cause et en effectuant les redressements nécessaires à nos actions pour arriver à endiguer les difficultés qui entravent son développement. De la célébration des JAT, nous espérons le renforcement de la cohésion, des relations professionnelles et de la solidarité entre les artisans et artisanes eux-mêmes et entre eux et les acteurs du secteur, une forte mobilisation et inscription des artisans et artisanes dans les chambres de métiers sur toute l’étendue du territoire national, plus de dynamisme, de professionnalisme, de production de qualité et de création d’emplois et de richesses. Je voudrais également inviter les autorités locales, à soutenir les chambres de métiers et les artisans pour la parfaite réussite de cette deuxième édition des JAT« , a-t-il invité.

Pour cette deuxième édition, les activités principales qui vont meubler ces Journées sont entre autres des opérations de salubrité, des opérations de reboisement, des Journée portes ouvertes sur l’artisanat, des panels et des communications, des sensibilisations des jeunes sur diverses thématiques, des émissions radio et télé, des expositions ventes et services artisanaux.

Le Togo et la sous-région est aujourd’hui confrontée à une crise sécuritaire. Ces journées seront également des occasions de sensibilisation des artisans, artisanes, apprentis, parents et clients sur les enjeux sécuritaires et les convier à collaborer étroitement avec les forces de défense et de sécurité pour la préservation de la paix et de la sécurité, gages de tout développement humaine durable.

L’artisanat, faut-il le rappeler, joue un rôle important dans la vie économique, sociale et culturelle de notre pays en termes de création d’emplois, de génération de revenus et de valorisation de nos ressources locales, d’où sa contribution significative à la lutte contre la délinquance juvénile, le chômage et la pauvreté. C’est l’antichambre de l’industrie qui constitue un puissant soutien à l’agriculture, à l’élevage, à la pêche, au commerce et à la culture.

Le gouvernement togolais a hissé très haut le secteur de l’artisanat dans l’édification de notre chère nation. Ces dernières années, d’importantes réformes ont été courageusement engagées et ont abouti à rendre le secteur visible, à dynamiser ses acteurs, à assainir son cadre organisationnel et à améliorer sensiblement ses capacités de production. Les JAT sont organisées pour apporter une visibilité à toutes ces actions. FIN

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *