Interdiction du meeting de la DMK/ »C’est une victoire pour nous » Bouraïma Naboudja

La manifestation prévue par la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) ce samedi 25 juin à Bè Kodjondji est interdite. L’annonce a été faite à travers un communiqué rendu public et signé du ministre de la sécurité et de la protection civile, Gal. Yark Damehame.

D’après un communiqué lu à la Télévision nationale (TVT), pas de meeting le samedi prochain à Kodjindji. Le ministre Yark évoque le contexte sécuritaire sous-régional et national très préoccupant marqué notamment par une volatilité et une imprévisibilité notoire. L’autre motif avancé par le ministre est lié aux renseignements de dernières minutes et surtout du risque majeur qui pourrait découler de cette manifestation pour la sécurité des personnes et des biens.

Cette interdiction est considérée par le porte-parole de la DMK, Bouraïma Naboudja, comme une victoire.

« C’est une victoire pour nous. Par un simple communiqué, on ne peut interdire une manifestation autorisée par le ministère de l’administration territoriale. Cela veut dire que l’administration même à des soucis. Ils sont très bien renseignés et savent l’engouement derrière ce meeting. Les gens ont simplement peur de voir une marée humaine samedi à Kodjindji comme cela a été le cas en 2017. La plupart des partis politiques de l’opposition sont motivés pour ce rendez-vous. Les gens sont informés, c’est pourquoi ils ont finalement interdit la manifestation. Nous allons nous retrouver pour voir quelle conduite à tenir. On ne va pas risquer la vie des citoyens en voulant insister« , a-t-il confié

Pour rappel, la DMK avait appelé les Togolais à un meeting afin de manifester leur indignation contre la mal gouvernance au Togo. FIN

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *