Togo/La Nouvelle Vision a un an ! Le parti ne désarme pas

La Nouvelle Vision de Dr Kodjovi Thon Aubin célèbre un an d’existence. Le parti était à l’heure du bilan devant les professionnels des médias vendredi. La Nouvelle Vision souhaite activer le développement andogène. Elle annonce le « PIC » pour soulager les Togolais. Quant à sa participation ou pas aux prochaines élections régionales, les journalistes ont été situés.

La Nouvelle Vision a un an. Devant les professionnels des médias, cette formation politique a rappelé sa finalité, celle de construire un Togo socialement uni et économiquement fort, soit un Togo soudé et émergé. En un mot, le « Togo de nos rêves ». C’était l’heur du bilan.

Pendant les douze premiers mois, la Nouvelle Vision a essentiellement travaillé au maillage territorial.

« Ce travail important abattu par nos services nous ont permis de couvrir de manière optimisée toute l’étendue nationale et d’être capable de répondre à tous les rendez-vous politiques nécessaires. Au cours des 12 derniers mois, nous avons également réussi à tenir notre promesse qui était de participer effectivement au débat politique. Ces derniers mois, nous avons très souvent saisi des membres du gouvernement sur diverses questions d’intérêt commun. Les questions de la CENI, de la vie chère, de l’état de nos routes, de la justice sociale, de grève des fonctionnaires du secteur de l’enseignement, de la faim, d’emploi / chômage, de sécurité publique, de la qualité des finances, ont été quelques-unes des préoccupations lors de cette première année d’existence du parti Nouvelle Vision », a-t-il expliqué.

Pendant un an, la Nouvelle Vision a gardé contact avec des aînés politiques et les autres partis politiques.

« Avec certains nous avons pu même effectuer des séances de travail qui ont de bonnes chances de déboucher sur des initiatives intéressantes. Nous avons gardé le même contact avec le parti au pouvoir UNIR comme étant important pour la lutte politico-sociale que nous faisons dans l’intérêt de toutes et de tous les Togolais« , situe cette formation politique

En dehors des politiques, le parti rassure n’avoir jamais rompu le contact entre lui et le peuple.

« Durant les douze (12) mois, nous avons constamment été sur le terrain. Notre mission a été de sensibiliser les populations sur les bonnes pratiques, les meilleures réactions face à la crise, les stratégies de résilience, etc. Il s’est agi également pour nous d’occasions pour répondre aux questions de nos compatriotes sur les divers sujets politiques préoccupants dans notre pays, dont entre autres, les processus électoraux et la justice sociale« , lit-on dans sa déclaration liminaire.

Ce bilan reste moindre pour Dr Kodjovi Thon et son parti par rapport à leur potentiel et à ce qu’ils savent faire. Les 12 prochains mois durant lesquels possiblement le Togo connaîtra au moins un rendez-vous électoral, s’annoncent importants pour le parti.

Le parti renforcera son maillage territorial déjà opéré à travers une série d’activités prévues au plan d’action et qui lui permettront d’être encore plus présents sur le terrain. Il intensifiera dans la mesure de ses moyens ses actions de solidarité sur le terrain afin de contribuer au soulagement des populations, c’est du moins ce qu’a fait savoir son premier responsable aux professionnels des médias.

A ce propos, la Nouvelle Vision travaille sur un programme qui sera discuté très prochainement avec les décideurs nationaux et les partenaires et amis du Togo, dénommé le Programme d’investissement citoyen (PIC).

« Il s’agira d’un mécanisme soutenu et participatif avec la diaspora togolaise comme l’un des grands intervenants qui vise à endiguer la flambée des prix, à combattre la vie chère et réduire la dépendance alimentaire vis-à-vis de l’extérieur. Le PIC permettra de créer plusieurs milliers d’emplois à travers ses composantes et répondra également à l’épineuse question du poids du pouvoir d’achat du jeune togolais et du seuil de la pauvreté« , a-t-elle indiqué.

Les douze (12) prochains mois seront aussi pour le parti une période d’intensification de la formation en matière de leadership politique au profit de la jeunesse de notre parti. Cette étape importante vise à préparer les jeunes aux questions politiques d’importance capitale, telles que la fixation des prix, les élections, la loi des finances, la décentralisation, le rôle des élus et de l’exécutif, la sécurité, la défense, les impôts, la gestion publique.

L’autre sujet important sur lequel Dr Thon Kodjovi aubin s’est prononcé est sa participation aux prochaines élections régionales. La Nouvelle Vision a promi aux médias de ne pas rester muet à cette échéance.

« La Nouvelle Vision a décidé depuis sa naissance de prendre part à toutes les échéances électorales de notre pays. On s’interdit de rester muet. Nous seront aux élections régionales qui s’annoncent dans notre pays« , a fait savoir Thon Kodjovi Aubin. FIN

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *