Togo/ Campagne MANA-MESSE « vue retrouvée » : 4375 personnes touchées dans la région Maritime

Le 04 novembre 2021, la campagne MANA-MESSE qui veut dire « vue retrouvée » dans l’une des dialectes togolaises, fruit du partenariat entre MERCY SHIPS et l’ONG togolaise Lumière Divine a été lancée. Le projet a fait son chemin. Ce vendredi 27 mai 2022, les acteurs du projet étaient devant les professionnels des médias pour le bilan. Petite soirée soft, débarrassée de tout protocole qui a consacré la présentation du rapport à mi parcours en attendant de se projeter sur la deuxième phase qui va se dérouler dans la partie nord du Togo.

La vue, c’est la vie. La cataracte à elle seule fait 50 % des causes de cécité dans plusieurs pays. Quand la cécité s’invite dans la vie d’un individu, son niveau de confiance et sa productivité baissent, ses relations environnementales affectées.

Il y a 09 mois, la campagne MANA-MESSE (vue retrouvée) fut lancée, un projet qui ne saurait avoir lieu sans MERCY SHIPS en partenariat avec Lumière Divine. Il s’agit d’une initiative de chirurgie gratuite de la cataracte au profit des personnes vulnérables des communautés reculées dans la région Maritime et de la Kara qui s’inscrit dans la stratégie Nationale du gouvernement en matière de lutte contre la cécité. La campagne vise à opérer gratuitement 2000 patients souffrant de la cataracte dans la région Maritime avec 1400 cas et dans celle de la Kara avec 600 cas.

La première phase a couvert la période allant de septembre 2021 à juin 2022. Les deux partenaires ont dressé devant les caméras le bilan de cette première phase du projet dans la région Maritime, deal avec les médias qui, à la fois, annonce la deuxième phase des activités dans la région de la Kara.

« Le défi en matière de cataractes au Togo est énorme. On a environ 200 mille personnes qui sont en attente d’être opérées dans le pays. Parmi ce nombre, malheureusement, on a 30 mille aveugles. Les enfants ne sont pas épargnés. C’est l’avenir scolaire de ces enfants qui sont compromis. Quand on décide de rétablir la vie à un adulte en Afrique, c’est un enfant qu’on libère de ses tâches pour lui permettre d’aller à l’école et de contribuer au développement de la nation. Notre mission est de rejoindre notre effort à cet édifice que nous sommes en train de bâtir ensemble. Cette partition, on a commencé par la jouer depuis 2012 jusqu’à ce qu’on reçoive le soutien de MERCY-SHIPS. Nous avons travaillé sur les derniers mois qui nous a permis d’obtenir un résultat qu’on a bien voulu partager avec la presse aujourd’hui et déjà annoncer la phase 2 du projet. Le retard du financement pour la rénovation du bloc ophtalmique du CHR Kara et les aléas climatiques liés à la saison des pluies, nous ont amené à repousser la campagne au mois d’août et septembre 2022 ou 600 chirurgies de la cataracte seront effectuées pour le compte de la campagne dans la région de la Kara« , a indiqué Wodome Abraham, Président de l’ONG Lumière Divine.

Depuis 2012, l’ONG Lumière Divine s’investit aux côtés de l’Etat togolais dans la lutte contre la cécité au Togo.

Sur cette première phase, la campagne aura permis de réaliser 1400 chirurgies gratuites de la cataracte dans la région Maritime.

Les activités réalisées à la date du 23 mai 2022 ont permis de faire 195 sorties journalières pour identification des malvoyants. 4375 personnes ont été directement touchées. 84 sorties journalières ont été effectuées pour dépistage de cas de cataracte, 2968 personnes dépistées. 1717 cas de cataractes ont été identifiés, 1245 cas opérés dont 106 bilatéraux.

Les localités visitées furent la préfecture des Lacs avec 118 villages et la préfecture de Vo avec 18 villages.

Dans le but d’atteindre l’objectif de 1400 chirurgies avant juin 2022 dans la région maritime, les deux partenaires ont entamé une intensification de la campagne sur la période allant du 24 mai au 27 mai 2022. Durant cette période, 155 chirurgies ont été effectuées.

La campagne MANA-MESSE entre en mode préparatoire pour la région de la Kara. En prélude donc au lancement prochain des activités de cette deuxième étape, une mission exploratoire composée du coordonnateur du PNLC et du Président se l’ONG Lumière Divine, tous deux ophtalmologistes, a inspecté le bloc ophtalmique du CHR de Kara en novembre 2021, en vue d’une évaluation de sa capacité à accueillir de la chirurgie massive avec le minimum possible de risques. La plateforme de dépistage a été déjà mise en place et devrait être fonctionnelle à l’approche du démarrage des chirurgiens. FIN

NPA

Pour vos reportages, interviews, insertions, dossiers ou publicités, contactez-nous sur le 90842663 / 97654704

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *