Togo/Les industries productrices de moellons et graviers concassés ont leur syndicat

Le secteur de production de moellons et graviers concassés éprouve beaucoup de difficultés. Ses produits sont fortement dépendants des produits pétroliers qui sans cesse connaissent une hausse ces derniers mois. Les industries productrices de moellons et graviers concassés ont décidé de fédérer leur énergie pour faire face à cette situation qui impacte considérablement leur activité. Ce jeudi 26 mai 2022, la Centrale des Carrières de Concassage du Togo (3C-TOGO), un syndicat qui vient élargir la famille syndicale au Togo, a été mis sur les fonts baptismaux au terme d’un congrès constitutif qui a permis d’élire un Bureau Exécutif.

Une histoire nouvelle s’écrit dans le secteur des Carrières de Concassage du Togo. Les industries productrices de moellons et graviers concassés ont désormais leur association syndicale. La Centrale des Carrières de Concassage du Togo (3C-TOGO) a vu le jour jeudi à Lomé, au terme d’un congrès constitutif qui a permis de porter sur les fonts baptismaux cette jeune association et d’élire un Bureau Exécutif devant présider aux destinées de leur secteur. Le syndicat veut impulser la dynamique unitaire que les acteurs des Carrières de Concassage au Togo ont entamé pour faire face à l’augmentation constante des produits pétroliers qui ont une forte répercussion leurs activités.

Issizaiwa Passimzoue, c’est le nom du Secrétaire Général élu à la tête de ce jeune syndicat avec un Bureau de sept membres pour un mandat de trois ans. L’heure est au travail pour l’aboutissement et la manifestation de la noble vision que nourrissent pour un meilleur devenir les acteurs du secteur, a-t-il fait savoir.

« Notre secteur est fortement dépendant des produits pétroliers. En langage courant, quand vous prenez le gravier concassés, 60 à 70% représentent les produits pétroliers et la roche ne représente qu’à peine 30%. Vous voyez que vu la hausse sans cesse des produits pétroliers, nous n’avons plus le choix que de nous mettre ensemble pour voir qu’est ce que nous pouvons faire face à l’augmentation constante de ces produits pétroliers qui fragilisent nos activités« , a indiqué Issizaiwa Passimzoue, Secrétaire Général de 3C-TOGO.

La Centrale des Carrières de Concassage du Togo (3C-TOGO) favorisera entre autre une réglementation du secteur d’activités, valoriser les activités socioéconomiques et professionnelles du secteur, œuvrer au respect des règles morales, éthiques et professionnelles, développer entre les membres les liens d’entraide et de solidarité agissante pour une cohésion sociale et servir de porte-voix et d’interlocuteur valable de ses membres auprès des pouvoirs publics et tiers. L’organisation participera également aux côtés des pouvoirs publics au développement socioéconomique du Togo dans la vision nourrie par les plus hautes autorités, notamment à travers les axes 2 et 3 de la feuille de route gouvernementale 2020-2025.

La mission principale du Bureau Exécutif sera celui de contribuer par des voix et moyens possibles à l’épanouissement socio-économique d’intérêt commun de tous les promoteurs économiques, directeurs d’entreprise et acteurs assimilés de tout ordre intervenant dans la chaîne d’activités des carrières commerciales de concassage et membres de l’association syndicale pour un développement humain durable et la protection de l’environnement.FIN

NPA

Pour vos reportages, interviews, insertions, dossiers ou publicités, contactez-nous sur le 90842663 / 97654704

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *