Relance économique post Covid-19/Les parlementaires de la WAPAAC à l’offensive

Lomé abrite depuis lundi la 8ème Conférence et Assemblée de l’Association des Commissions de finances de l’Afrique de l’Ouest (WAAPAC) sur un thème capital d’actualité qui va couvrir toute la semaine. Les parlementaires de l’organisation sont engagés pour une économie résiliente.

La WAAPAC tient sa 8ème Conférence et Assemblée Générale à Lomé axées sur le thème: « Rôle des parlements dans les mécanismes de relance économique post Covid-19 ». Les parlementaires de cette organisation font l’amitié et la fraternité en se donnant le temps de partager leur réflexion sur ce sujet d’actualité.

En effet , la pandémie de la Covid-19 a affaibli les économies des pays du monde. Pendant que les besoins de mobilisation s’accroissent pour faire face à l’augmentation de la demande sociale, les gouvernements se voient contraints d’accorder des exonérations fiscales et douanière sur une partie non négligeable des activités économiques pour maintenir les prix à un niveau acceptable. Dans une telle perspective, les parlements d’une manière générale et les commissions des finances et des comptes publics en particulier, doivent redoubler de vigilance dans leur mission de contrôle de l’action des gouvernements pour s’assurer que les politiques budgétaires soient de plus en plus efficaces et efficientes.

C’est pour renforcer leurs capacités en matière de contrôle de l’action gouvernementale et à la consolidation des systèmes de résilience socioéconomique des pays que les parlementaires de la WAAPAC tiennent leur 8ème Conférence et Assemblée Générale dans la capitale togolaise depuis lundi.

« C’est l’habitude de notre association. Quand on fait nos Assemblées Générales, nous avons une Conférence sur des thèmes qui sont relatifs à notre mission en tant que commission des finances ou commission des comptes publics dans les Assemblées parlementaires de nos pays. Les deux premiers jours seront consacrés à la Conférence. C’est un sujet d’actualité parce que tous les pays doivent se réajuster pour continuer à croître. Il faut donc prendre des mesures drastiques pour redresser nos économies. Au cours de cet exercice, nous allons renouveler le comité exécutif de l’association. Au cours de cet exercice, nous allons renouveler le comité exécutif de l’association. Les deux derniers jours, on aura une formation destinée à nos administrateurs parlementaires« , a indiqué Djossou Semondji, président de la WAAPAC.

Les parlementaires évoqueront non seulement la résilience, mais aussi d’autres sujets relatifs aux chocs exogènes, surtout le conflit Russo-Ukrainien. Un Comité exécutif sera mis en place. Il aura une double mission de pérennisation des acquis de l’association et de réalisation de sa nouvelle vision. FIN

NPA

Pour vos reportages, interviews, insertions, dossiers ou publicités, contactez-nous sur le 90842663 / 97454704

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *