Togo/Banques et entreprises améliorent leurs relations

La banque est l’interlocuteur traditionnelle des entreprises en quête de financement pour développer leurs activités. Mais il est souvent constaté que les relations entre ces deux entités ne sont pas toujours les meilleurs de leur forme. La Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo (CCIT) veut aider à assainir cette collaboration.

Les relations entre les banques et les entreprises sont souvent grèves de malentendus, d’incompréhension mutuelle du rôle, des droits et obligations de chacune des parties. C’est pour améliorer cette collaboration que la Chambre du Commerce et d’Industrie (CCIT) a entamé ce mercredi 04 mai 2022, une série de formation dédiée aux PME/PMI pour répondre aux besoins exprimés par les acteurs économiques.

L’objectif de cette session est d’amener les acteurs à connaître l’environnement juridique et réglementaire des banques et des PME/PMI, de connaître et analyser l’incidence de la spécificité de leur structure, de revoir leurs relations avec la banque, de connaître et analyser l’incidence des contraintes de la banque dans leurs relations avec leur structure et de connaître les moyens d’entretenir une bonne relation avec leur banque de façon professionnelle et avec une confiance réciproque.

« Le CCIT veut faire en sorte que les relations entre les banques et les entreprises s’améliorent. La recherche de financement est la préoccupation principale de tout Chef d’entreprise et les banques ont un rôle à jouer d’où la nécessité d’améliorer cette relation et de faire en sorte que le développement soit réel. Ce sont les PME/PMI qui souffrent le plus de la difficulté de l’accès de financement. Il faut effectivement trouver une solution en améliorant les relations entre les banques et les entreprises. C’est pour cela que la CCIT la ramène à l’ordre du jour pour que les entreprises soient mieux accompagnées désormais par les produits innovants, adaptes à leurs activités » a indiqué Carine Adotevi Edoh, Directrice générale de la Chambre du Commerce et d’Industrie du Togo.

La formation ira jusqu’à la fin du mois de juin. 04 thèmes seront abordés notamment les relations banque-entreprises, mieux gérer sa relation avec sa banque, le management de la qualité, l’innovation, la culture d’entreprise et la gestion de l’approvisionnement et des stocks.

Les PME/PMI togolaises sont le moteur de la croissance et portent l’activité économique du Togo, sont sérieusement confrontées à la problématique du financement et de l’accès au crédit, ce qui freine leurs performances, menace leur pérennité et par ricochet, leur apport au développement de l’économie du pays. Le CCIT veut soutenir les entreprises en valorisant le capital humain, ressource la plus importante de toute organisation.

Pour information, selon les données du Centre de formalités des entreprises (CFE), 13.770 nouvelles entreprises ont été créées en 2021. 3932 nouvelles entités ont vu le jour au 1er semestre de 2022.FIN

NPA

Pour vos reportages, interviews, insertions, dossiers ou publicités, contactez-nous sur le 90842663 / 97654704

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *