Togo/Vie chère : Enfin, le gouvernement agit

Les Togolais pourront respirer au moins pour quelques moments face à la vie chère. Le gouvernement togolais, dans le cadre de la commémoration du 62ème anniversaire de la souveraineté du Togo vient de prendre des mesures visant à soutenir le pouvoir d’achat des populations. D’autres mesures sont également annoncées.

Faure Gnassingbé a décidé de la suspension, à compter du mois de mai 2022 et ce jusqu’à la fin de l’année, des remboursements de l’avance d’un mois de salaire accordés au début de l’année 2022 aux fonctionnaires des secteurs publics, parapublics et retraités. Cette action a pour objectif de lutter contre la vie chère et soutenir le pouvoir d’achat des ménages. C’est ce qu’a signifié un communiqué du gouvernement lu ce mercredi 27 avril sur la chaîne nationale par le porte-parole du gouvernement Akodah Ayewouandan.

Et ce n’est pas tout. Le gouvernement décide de la suspension des payements des taxes de ticket de marché sur toute l’étendue du territoire national à compter du 1er mai 2022 et pour une durée de trois mois. Le gouvernement rappelle que cette mesure ne concerne pas les loyers de boutiques et de magasins. Une subvention de l’Etat sera accordée et ce effet aux structures de gestion des marchés, épargnes et mairie afin de leur permettre de faire face au manque à gagner, promet le gouvernement de Victoire Tomegah Dogbe.

L’autre grande mesure précise par le gouvernement, c’est le plafonnement des prix des produits locaux et importés. Le gouvernement décide concernant les produits locaux, les prix du maïs, sorgho, haricot, petit mil et riz, sont désormais plafonnés.

Quant aux produits importés, les prix de l’huile végétale, du lait, de la farine de blé et des concentrés de tomates , ils sont également plafonnés. Le gouvernement précise que ces produits seront exonérés de la taxe sur la valeur ajoutée TVA à l’importation.

Le gouvernement a ensuite invité tous les acteurs au respect de ces prix plafond. Des contrôles stricts seront effectués par des équipes mixtes sur toute l’étendue du territoire pour s’assurer de l’effectivité des présentes mesures, a-t-il promis.

Le gouvernement invite les populations à dénoncer toute pratique anormale de commerce au numéro vert 8585.

Le gouvernement a en outre décidé de la baisse des taux d’intérêt pour l’accès aux produits du FNFI de deux points sur l’ensemble du territoire national et en particulier dans les zones les plus vulnérables. Cette baisse est valables pour tous les crédits obtenus le 1er janvier 2022.

Ces mesures, on l’espère soulageront les Togolais déjà affaiblis par la vie chère depuis le début de la pandémie de la Covid-19. Fin

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *