Risques politiques/ Le Togo, premier actionnaire souverain de l’ACA

Des études ont prouvé que le retour sur investissement en Afrique est très élevé, mais le continent n’arrive pas à attirer les investisseurs directs étrangers parce que ces investisseurs craignent les risques politiques. C’est pour couvrir ces risques politiques que l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA) a été créé. Ce mardi 12 avril, le Ministre Sani Yaya de l’Economie et des Finances a situé les médias sur l’intérêt du Togo a adhéré cette institution en 2020. Une rencontre avec la presse qui marque le lancement des opérations de l’ACA au Togo.

Dans le cadre de la campagne d’information de l’ACA relative à l’assurance du risque politique et du risque commercial au Togo, le Ministre Sani Yaya de l’Economie et des Finances et les responsables de l’ACA étaient face à la presse ce mardi. Cet exercice a pour but d’informer les entités étatiques et le secteur privé sur l’assurance des risques politiques liés aux investissements et du risque crédit au Togo.

En adhérant à cette institution, l’ambition du gouvernement est d’approfondir ses relations avec l’ACA, afin d’en faire un partenaire majeur de l’émergence pour le Togo, a indiqué le Ministre Sani Yaya de l’Economie et des Finances.

« En avril 2020, nous annoncions l’adhésion du Togo à l’ACA. Cette adhésion est un événement important pour le Togo. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la feuille de route gouvernementale 2020-2025 et permet d’offrir des solutions de flexibilité pour le financement des projets prioritaires de cette feuille de route et le développement du secteur privé, en particulier les PME-PMI. Le mécanisme garanti des investissements proposés par l’ACA et contribuera en outre à l’amélioration du climat des affaires dans notre pays, sujet sur lequel nous avons eu des succès ces dernières années et sur lesquels nous restons toujours attentifs et mobilisés. Aujourd’hui, nous sommes heureux d’annoncer que notre pays devient le premier actionnaire souverain de l’ACA. C’est une bonne nouvelle qui nous donne des marges manœuvres plus importantes et un levier supplémentaire pour le financement des transactions du secteur privé et les projets structurants de la feuille de route dans les secteurs clé comme l’agriculture, l’énergie, le transport et la logistique sans oublier le numérique » a t-il précisé.

L’ACA entend soutenir à 100% le gouvernement togolais à travers plusieurs projets.

« Aujourd’hui, notre engagement au Togo s’élève à 305 millions US dollars. Nous avons des projets prioritaires pour le gouvernement comme la réalisation des infrastructures routières. Nous voulons être très présents également dans le secteur de l’énergie, accompagner les investisseurs dans ce domaine à développer les énergies renouvelables et nous avons les outils qu’il faut. Nous sommes également prêts à travailler avec le secteur privé. Nous aurons à rencontrer le patronat, la chambre du commerce pour porter l’information à leur niveau. On est donc ici à Lomé pour diffuser largement l’information pour que tous les opérateurs économiques soient au courant de l’existence de notre institution et de la valeur ajoutée que nous pouvons apporter à leurs entreprises. Voilà, concrètement, ce que nous tenons à faire au Togo » a situé Kodjo Attaty, Responsable régional de l’ACA.

L’ACA cherche à collaborer avec le Togo quant au renforcement de sa compétitivité. La présence de cette institution à Lomé, selon le Ministre Sani Yaya est le résultat d’un long processus d’adhésion qui se concrétise grâce à l’engagement du Chef de l’Etat togolaise, Faure Gnassingbé, à faire du Togo, une destination effrayante pour les investisseurs et les entreprises internationales.

L’ACA est une institution multilatérale créé en 2001 dont l’initiative a été initialement prise par les pays du COMERCA, l’équivalent de la CEDEAO en Afrique de l’Ouest. La rencontre avec la presse vise à faire connaître les opérations de l’ACA au Togo, dont l’objectif est de vulgariser les produits d’assurance et les garanties uniques et innovantes à la disposition de l’économie togolaise. FIN

NPA

Pour vos reportages, interviews, dossiers, insertions et publicités, contactez-nous sur le 90842663 / 97454704

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *