Réponse au Choléra/ L’OMS félicite le Togo pour ses efforts

L’année 2021 a été particulièrement dévastatrice pour l’Afrique, en terme de nombre de cas confirmés de choléra et nombre de décès. Cette situation soulève la nécessité d’une préparation adéquate et d’une évaluation appropriée des risques. Depuis mardi, le bureau régional de l’OMS pour l’Afrique en collaboration avec ses partenaires a réuni à Lomé, les acteurs de riposte contre le choléra dans le cadre du renforcement de capacité de préparation à la réponse à cette maladie.

Près de 130 000 cas de choléra et plus de 4 000 décès ont été signalés dans 12 pays de la région africaine, soit environ trois fois le nombre total de cas et plus de cinq fois le nombre total de décès déclarés en 2020.

Les acteurs de riposte contre le choléra de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Sénégal et du Togo sont depuis lundi en séance de travail à Lomé sur la préparation adéquate et d’une évaluation appropriée des risques, du renforcement des capacités ainsi que l’importance d’une main-d’œuvre adéquate pour la gestion des urgences liées au choléra conformément aux exigences de sécurité sanitaire mondiale.

L’ouverture officielle des travaux s’est déroulée ce mercredi 23 mars 2022 en présence des autorités sanitaires du Togo et de la Coordinatrice du Hub Choléra.

Prévue du 22 au 26 mars 2022, cette première session de formation vise à soutenir la Stratégie régionale de réduction de la morbidité, la mortalité et l’impact socioéconomique des épidémies de choléra dans la région africaine. Il s’agit surtout de réduire l’ampleur des épidémies de choléra, en particulier parmi les populations vulnérables et pendant les crises humanitaires. Pour Dr Fatoumata Binta Tidiane Diallo, Représentant du bureau OMS du Togo, cette formation des formateurs vise à doter chaque pays représenté d’une équipe de formateurs.

« Ces derniers de retour dans leur pays respectif, assureront la formation des équipes techniques dans chaque localité à risque élevé de choléra. Cette démarche est en adéquation avec l’agenda de transformation de l’OMS et du projet SURGE qui vise à doter chaque pays d’élite en matière de réponse aux urgences » a-t-elle indiqué.

Dr Fatoumata Binta Tidiane Diallo a profité pour plébisciter le Togo qui vient de faire un pas de géant en matière de lutte contre les épidémies, suite à son choix comme un des 05 pays pilotes dans la région africaine de l’OMS le projet SURGE.

« L’OMS félicite le gouvernement du Togo pour tous les efforts fournis dans la lutte contre les maladies à potentiel épidémique et la gestion efficace des 02 dernières épidémies de choléra, de la covid-19, la fièvre Lassa dans la région Savane » s’est-elle réjouie.

Il faut souligner que la présente formation est le fruit d’un partenariat entre l’OMS, OOAS, Médecin sans frontière, la Fédération internationale de la Croix rouge, l’UNICEF, la plateforme des partenaires et le groupe de travail mondial pour la lutte contre le choléra. Après Lomé, ce sera le tour du Niger, d’accueillir cet atelier régional. FIN

NPA

Pour vos reportages, interviews et tout autre visibilité sur vos activités contactez nous.

90842663 / 97654704
Email: dodjinarcisse@gmail.com

Merci de nous faire confiance !!

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *