Togo/ La reconstruction du pont de l’OTI abandonnée, un calvaire pour les riverains

Il y a maintenant quelques années que l’ancien pont qui relie les deux rives de l’OTI a été détruit. Ce pont servait à traverser le fleuve en quittant la commune de Kpendjal 1 vers Kpendjal 2 pour ensuite suite finir sur la frontière Togo-Bénin. Depuis, la reconstruction du nouveau pont qui entre temps a débuté sur le même emplacement, est abandonnée. Un véritable calvaire pour les riverains.

Ça donne la peau des fesses, s’il faut quitter le Kpendjal 1 pour le Kpendjal 2 et vice-versa. Les travaux de construction du nouveau pont en lieu et place de l’ancien a été abandonnée depuis maintenant plusieurs années.

Pour passer d’une rive à une autre, les riverains sont obligés de solliciter des pirogues de fortune. Même scénario pour faire passer les marchandises. Les véhicules arrivent et déchargent sur les rives. Ensuite, les commerçants sont obligés de traverser le fleuve avec des pirogues. Cette scène dure des années maintenant sous ce pont inachevé parce que les travaux ont été abandonnés.

La question mérite d’être posée. Pourquoi les travaux de la reconstruction de ce pont ont été abandonnés ? Pourquoi tardent-ils à reprendre ?

L’autre problème dans cette préfecture, c’est le manque de route goudronnée. Le bitumage s’étant arrêté dans la préfecture de Kpendjal Ouest. Aucune route bitumée sur plus de près 40 kilomètres à Kpendjal Est. Une situation difficile pour les riverains.

Aussi, l’eau potable est un luxe dans cette préfecture. Des deux côtés du fleuve, les populations sont obligées d’aller se ravitailler en eau dans le fleuve. Du Chef-lieu qui est Madjouri, les populations sont obligées de parcourir des kilomètres pour chercher de l’eau dans le fleuve de l’OTI. Voilà le calvaire quotidien des riverains de Kpendjal 1 et Kpendjal 2.

Les hautes autorités du pays sont interpellées sur l’abandon de la reconstruction de ce pont. Les travaux doivent reprendre et finir à tant pour faciliter la vie aux riverains. Kpendjal 1 et Kpendjal 2 ont également besoin d’eau potable.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *