Média/Le jeudi de la liberté de presse : forte mobilisation souhaitée des journalistes aux côtés de Yves Galley demain à la cour suprême

Demain jeudi 9 décembre 2021, le droit et la liberté de presse se donnent un fumant rendez-vous à la chambre administrative de la cour suprême. Là, à huit heures, vont comparaître le journaliste Yves Galley et la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC). Le journaliste, directeur de publication du bimensuel La Symphonie, a formé un recours contre la décision n°080/HAAC/P/21 portant suspension pour deux mois de son journal.

Dans une requête introductive d’instance datant du 9 novembre 2021, Yves Galley a exposé à la cour de céans les graves insuffisances sur le plan juridique de la décision de la HAAC, tout en lui demandant de procéder tout simplement à son annulation purement et simlement.

Cette pièce a été communiquée à la HAAC qui, à son tour, a repondu par un mémoire. Yves Galley a produit, par la suite, un mémoire en réplique au mémoire de la HAAC.

Ces échanges d’écriture n’ont pas suffi à élucider au mieux les magistrats de la chambre administrative, c’est pourquoi le demandeur et la défenderesse sont convoqués à une audience publique ce jeudi 9 décembre 2021.

C’est le rendez-vous le plus important de l’an 2021 pour la presse togolaise et pour la cour suprême d’un certain Abdoulaye Yaya.

La liberté de presse est mise en péril ces derniers temps par une tornade de sanctions des journaux, et toute la corporation des journalistes attend de pied ferme la décision de la présidente Djidonou Akpénè et ses collègues.

Pour soutenir Yves Galley dans ce combat rocambolesque qu’il mène seul mais indéniablement dans l’intérêt de toute une corporation, la forte mobilisation des journalistes est plus qu’un impératif, et pourquoi pas celle des organisations de défense des droits de l’homme.

Demain, c’est le jeudi de la liberté de presse… Tous à la cour suprême sous le coup de 8H!

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *