Togo/Le parti le NID évalue son appel de Vogan

Le parti le NID était en Conseil national ce samedi 30 octobre 2021 à Lomé. Un événement au cours duquel on a pu noter la présence des partis politiques de l’opposition comme le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) et le Bloc d’Action pour le Changement (BAC). La Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) était également de la partie. Parlant de la DMK, le parti le NID estime qu’elle est une opportunité nationale.

Le NID a tenu samedi son Conseil national dans le cadre de ses 15 ans d’existence. Les travaux ont permis à ce parti d’évaluer l’appel de Vogan du 03 décembre 2016 issu du 3ème congrès statutaire de Vogan les 02 et 03 décembre 2016 qui répond à la nécessité de l’alternance pour l’alternance.

« Nous faisons déjà 15 ans dans la vie politique de notre pays. Durant cette période nous avons fait 03 congrès statutaires et 12 Conseil national. Nous faisons partie des rares partis politiques qui ont un siège comme le recommande la CNAP. Nous sommes donc bien organisés à la NID. En faisant ce Conseil, c’est pour revoir un peu notre statut qui ne permettait pas d’intégrer les nouvelles administratives qui sont communes dans notre organisation. Et aussi pour évaluer l’appel de Vogan qui selon nous est la voie tracée pour aller à l’alternance. Au même moment, nous avons analysé notre parcours dans la DMK. On a aussi évoqué la gestion des communes puisque l’opposition aussi gère les communes. Le Conseil a recommandé que le bureau exécutif prenne langue avec les partis qui composent ces communes » a indiqué Dossey Ayron, Président du parti le NID.

Pour le NID, la DMK est une opportunité nationale. Selon lui, elle est la victoire du peuple togolais.

Le parti le NID regrette que les Forces républicaines n’aient pas réussi à créer les conditions idoines pour rendre effective l’alternance conquise par le peuple souverain, le 22 février 2020.

« Elles se sont acharnées par contre à se combattre et se dénigrer au lieu de mutualiser leurs énergies pour être en adéquation avec la volonté exprimée du peuple » déplore t-il.

Le NID recommande à toutes les Forces Républicaines de bien vouloir taire désormais, leurs rancœurs et différends, pour s’engager ensemble à mutualiser et à coordonner leurs actions et ceci afin de répondre avec responsabilité à l’aspiration du peuple togolais.

Le parti invite les Corps Diplomatiques accrédités au Togo, la Société civile, les Organisations de Défense des Droits de l’Homme d’agir sur les autorités togolaises afin que les prisonniers politiques recouvrent leurs libertés dans un bref délai. Il exige des autorités togolaises de tout mettre en œuvre pour le retour de tous les exilés politiques y Messan Agbéyomè Kodjo, Monseigneur Philipe Fanoko Kpodzro à rejoindre Denyigban.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *