Togo/Le CDQ d’Aguiakomè constamment aux côtés des populations.

Dans le cadre de la célébration de l’anniversaire de son 1an d’installation officielle, le Comité de Développement du Quartier Aguiarkomè (CO.DE.Q.A) était en première ligne pour l’amélioration des conditions de vie de la communauté. Acteur majeur du développement à Aguiarkomè, le Comité entend mobiliser les membres de la communauté pour une participation active au développement local. Plusieurs actions sont à son actif.

Le Comité de Développement du Quartier Aguiarkomè (CO.DE.Q.A) a un an. Pour marquer ce premier anniversaire de son installation officielle, le Comité était constamment aux côtés des populations.

« Nous avons fêté avec nos dames parce qu’elles sont la pierre d’angle et elles font beaucoup d’efforts dans le quartier. On a eu le ok du ministre de la santé, de l’hygiène publique et à l’accès au soin universel pour une campagne de vaccination dans le quartier. Les médecins chefs d’Amoutiévé, le Préfet du Golfe et le Chef canton d’Amoutiévé ont adhéré à l’initiative et ont élaboré un programme qui consiste à ce que tous les habitants du quartier qui ont été enregistrés reviennent faire la vaccination. Au cours de cet exercice, on a fait la pesée, la taille, le poids et la tension. Les personnes vaccinées ont également pris des comprimés. On a aussi distribué 72 verres médicaux de vision près pour ceux qui ont fait la consultation ophtalmologique. Le Comité figure parmi les premiers CDQ à lancé cette campagne de vaccination » a indiqué Komlassan Ayaovi Robert, président CO.DE.Q.A Aguiarkomè.

L’autre action du Comité a été de gratifier tous les élèves du quartier Aguiarkomè qui ont réussi au CEPD et au BEPC. L’objectif est de promouvoir la scolarisation dans le quartier.

« Les enfants ont eu des cahiers, des livres et le nécessaire des fournitures. Figurez-vous qu’on a eu dans le quartier des filles qui sont sorties avec mention très bien et assez bien. C’est une fierté. Les cinq premiers des écoles primaires aussi ont été distingués » a précisé le président.

Après un an d’existence, le (CO.DE.Q.A) se dit satisfait du parcours éffectué, mais reste conscient que des défis restent à être relevés. Une lutte acharnée a été menée contre l’enfouissement des excréments humains dans le quartier. Le Comité a également nivelé les rues.

L’étape suivante pour le Comité de Développement du Quartier Aguiarkomè sera de faire faces aux besoins prioritaires du quartier notamment l’amélioration des conditions l’hygiène, l’accès à l’eau potable, éviter la prévalence des maladies hydriques et chercher des partenaires pour la rénovation de certains blocs de latrines publiques. Le Comité compte également former des comités de gestion indépendants et représentatifs de la population afin d’assurer l’entretien et la rentabilité des infrastructures communautaires qui seront nouvellement rénovées.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *