Togo/CFA 2021: Eké HODIN encourage les candidats

Démarrage depuis mercredi des examens de fin d’apprentissage pour l’obtention du Certificat de Fin d’Apprentissage (CFA) au Togo. Une évaluation qui se déroule comme tout autre examen sous le contrôle de la Direction des Examens, Concours et Certification (DECC) du Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (METFP). Le Ministre délégué Eké HODIN de l’enseignement technique et de l’artisanat était dans quelques centres du Grand Lomé afin de se rassurer de l’effectivité de cette hostilité.

39 196 candidats dont 26 315 filles sont évalués depuis ce mercredi 15 septembre 2021 après trois années d’apprentissage. Ces candidats qui composent dans 55 spécialités dans 365 centres sur tout le territoire national sont à la quête de leur certificat de l’année 2021.

Le Ministre délégué de l’enseignement technique et de l’artisanat, Eké HODIN a respecté son traditionnelle tournée dans quelques Centres du Grand Lomé afin de constater l’effectivité de cet examen.

Eké HODON a apporté les encouragements du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé et du gouvernement aux différents candidats.

« Nous avons choisi de passer contrôler le bon déroulement du CFA 2021 et nous assurer que tout se passe bien. Je peux dire que le constat positif. On a vu tous les membres du Jury et les coordonnateurs au poste. On a constaté également que les fournitures de matière d’œuvre sont en place. Chaque candidat compose en pratique. Le CFA 2021 se déroule très bien de Lomé jusqu’à Cinkassé puisqu’on a eu des informations venant de l’intérieur du pays. Nous sommes venus en tant que porteur de message, de salutation, d’encouragement et de souhait de bonne réussite aux candidats et des mots de soutien à tous les acteurs impliqués dans l’organisation de cet examen. Nous avons espoir que tous se termineront bien et que les résultats seront à la hauteur des efforts des acteurs et des candidats. On a cette année au-delà de 39 milles candidats. Cela est la conséquence de la gratuité des inscriptions au CFA. On a constaté un ajout de plus de 11 milles candidats. On remercie le Chef de l’Etat pour cette faveur aux artisans et apprentis » s’est réjoui Eké HODIN, Ministre délégué de l’enseignement technique et de l’artisanat.

Le Ministre était dans trois Centres d’examen notamment le Lycée technique d’Adidogomè, le Centre de Construction de Lomé (CCL Cacavéli) et le Lycée Agoè.

Ces candidats évalués sont dans la coiffure, la tresse, la couture, la menuiserie, la maçonnerie, la cuisine, la peinture, la mécanique et autres métiers d’apprentissage. Ils composent dans la pratique qui finit jeudi, suivra la correction immédiate et les oraux vendredi pour finir avec la proclamation le samedi.

Pour rappel, l’artisanat contribue à plus de 18% au PIB national et crée beaucoup d’emplois et de richesse. Quant au CFA, il est un examen officiel reconnu partout. Ce diplôme est un passeport métier permettant de travailler partout.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *