Conférence Internationale pour une reconstruction inclusive/ Le Togo à l’ère post Covid-19

La pandémie de la Covid-19 a mis en mal les capacités des communautés à la base à faire face aux chocs exogènes dans la plupart des pays. Une situation qui a donné libre cours à la précarité et le chômage. Le Togo comme plusieurs pays ont pris différentes mesures pour minimiser les conséquences de ce mal invisible qui a créé des distorsions au sein de nos économies nationales. Ces pays et partenaires ont partagé jeudi leurs expériences pour leur permettre d’affermir leur marche et de la grandir ensemble en ne laissant personne de côté. Le modèle mis en œuvre au Togo en matière de développement à la base a été passé en revue et très richement mis en perspective avec ce qui peut être observé ailleurs à travers une Conférence Internationale à Lomé, un rendez-vous auquel le Premier Ministre Victoire Tomegah-Dogbè à pris part.

Lomé à servir de cadre ce jeudi 29 juillet pour la Conférence Internationale sur les politiques publiques pour les communautés de base. Les pays et partenaires ont partagé leurs expériences de gestion et d’élaboration des politiques publiques pour les communautés à la base, et leurs expériences par rapport aux impacts de la pandémie de résilience à la pauvreté et à l’emploi pour les couches vulnérables.

Placée sous le thème « Les politiques publiques pour les communautés de base: Stratégie, approche novatrices et résilience », les enseignements de la journée ont été résumés en trois volets principaux qui vont des constats initial généralement exprimés à des perspectives du développement à la base en passant par quelques grands principes qui ont été la preuve dans plusieurs pays.

Le 1er thème a porté sur les expériences croisées des politiques de développement à la base :Quelles stratégies et quels plans de mise en oeuvre?

Quant au second thème, il s’est intitulé: Les communautés de base face à la Covid-19: Innovations et résilience dans les approches des pays, leçons apprises et perspectives.

Les différents panels ont porté sur les réponses innovantes développées en termes de politiques, programmes et instruments mis en œuvre, et de réfléchir ainsi sur les perspectives en vue d’une meilleure intégration et inclusion des besoins des communautés dans les politiques publiques.

Les participants à cette table d’échange ont convenu que les enjeux sont à plus de variantes près les mêmes choses sur le continent à l’instar de ce que fait le Togo sous l’égide du ministère à la base de la jeunesse et de l’emploi des jeunes. Il s’agit partout de lutter contre la pauvreté et la précarité, de réduire les vulnérabilités, d’améliorer les conditions de vie des populations, de mettre en œuvre la solidarité et enfin de construire la résilience dans un contexte où l’humanité est en proie à plusieurs chocs.

Madame le Premier Ministre dans son intervention a mentionné la genèse dans le cas du Togo. Une origine similaire a été également mentionnée par M. atchad Maliki, Directeur de la lutte contre la pauvreté et du développement de la protection sociale qui a fait cas de la crise financière dans nos pays.

Dans les différents pays dont il a été donné aux participants d’écouter les expériences, il s’avère que les programmes de développement suffisamment mis en œuvre aux seins des communautés à la base se sont avérés efficaces au regard des objectifs poursuivits.

Les intervenants ont insisté sur la notion d’impact, car ce que recherchent les pouvoirs publics au final, n’est pas simplement une croissance linéaire, mais véritablement l’effet des politiques publiques sur la capacité des individus à s’épanouir et la possibilité des communautés à la base à progresser en maintenant une certaine homogénéité.

Somme toute, plusieurs modèles sur les politiques publiques pour les communautés de base ont été décrites à cette grande Conférence Internationale qui a vu la présence de plusieurs acteurs du développement à la base.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *