Togo/Covid-19: Les Inspecteurs du travail s’adaptent aux nouveaux paradigmes

L’épidémie universelle Covid-19 oblige les hommes à s’adapter aux nouveaux paradigmes qu’imposent les réalités socioéconomiques. Les Inspecteurs du travail veulent réussir cette adaptation en disposant d’expertise à même de comprendre les nouveaux enjeux, leurs évolutions et le nécessaire arrimage qu’il faut pour promouvoir l’administration du travail. Le Centre Régional Africain d’Administration du Travail (CRADAT) a entamé lundi une session de formation en leur faveur.

20 Inspecteurs du travail du Togo ont entamé ce lundi 26 juillet 2021, une session de formation en sécurité et santé au travail et dialogue social dans le contexte Covid-19. Articulée sous le thème « Sécurité et santé au travail et dialogue social en contexte Covid-19, cette initiative placée sous la coupole du ministère de la Fonction Publique, du Travail et du Dialogue Social et prévue pour un temps de cinq jours, vise à outiller les Inspecteurs du travail du Togo dans le contexte Covid-19, de compétence pertinente en matière de prévention des risques professionnels, de contrôle des lieux de travail, de préservation d’emplois avec les évolutions récentes du chômage technique et du télétravail. Les travaux ont été ouverts par le Directeur général du travail, Douamenyo komi Mawusi, représentant le Ministre Fonction Publique, du Travail et du Dialogue Social.

« Il s’agit de renforcer d’avantage la capacité de ces Inspecteurs pour une meilleure intervention sur leur lieu de travail. S’agissant du dialogue social, il constitue le maillon nécessaire pour maintenir la paix sociale. Le Togo a plus que besoin de cette formation pour installer cette paix sociale » a t-il indiqué.

Pour Arsène Armand Hien, Directeur Général du CRADAT, l’un des axes majeurs des nouvelles orientations du CRADAT, est le développement d’activités de formation foraines dans les Etats membres pour optimiser la formation d’Inspecteurs du travail à la lumière des dispositions de l’article 7 de la Convention 81 de l’OIT. Cette session de formation qui s’ouvre aujourd’hui, a t-il rassuré, a pour but d’aider les inspecteurs à réussir leur adaptation au contexte de la Covid-19.

« En effet, l’évolution des métiers, les transformations du marché du travail, la naissance des nouveaux risques, l’émergence de nouvelles formes de relations de travail, les contraintes sécuritaires et sanitaires, la necéssité de protéger les travailleurs et l’entreprise sont les facteurs qui contraignent les Inspecteurs du travail à s’adapter pour aborder les problèmes et relever les défis qui s’offrent à elles en ces temps de pandémie COVID-19 » a t-il confié.

Pour information, le CRADAT est une institution africaine commune de 18 Etats dont le Togo. Depuis sa 42ème session, elle a amorcé une nouvelle vision triennale ancrée sur les missions fondatrices en synergie avec ses Etats membres. Le Centre ambitionne de former en combinant les formations foraines et sous régionales, plus de 100 Inspecteurs du travail en 2021. Avec le CRADAT, la dynamique est en marche pour une administration du travail aux ressources humaines hautement qualifiées.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *