Togo/Développement à la base : l’Anadeb forme des Pools de formateur

Les 117 communes du Togo sont pleinement dans les projets de développement de leur territoire. Afin d’impliquer tous les acteurs dans cet élan, des sensibilisations et des formations sont d’une grande utilité. C’est dans cette dynamique qu’a l’initiative de L’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb), la première phase des sessions de renforcement de capacités des Pools de formateur des treize (13) communes du Grand-Lomé a débuté mercredi à Lomé.

Ouverture ce mercredi 21 juillet 2021 à Lomé de la première phase des sessions de renforcement de capacités des Pools de formateur volontaires des treize (13) communes du Grand-Lomé.

Prévu pour 3 jours, ce projet s’inscrit dans le cadre du Programme de soutien aux microprojets d’infrastructures communautaires (Psmico) exécuté par l’Anadeb. L’initiative qui vise à renforcer les capacités des membres des Comités villageois de développement (Cvd), des Comités de développement du quartier (Cdq) et les Comités cantonaux de développement (Ccd) sur la restructuration, l’élaboration du Plan d’action (Pa) et la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre des plans d’action entre également dans les perspectives du partenariat entre l’Anadeb et les 117 communes du Togo.

« Dans le cadre du programme de soutien aux microprojets d’infrastructure communautaires de l’ANADEB, il est prévu le renforcement de capacité des acteurs à la base à la participation citoyenne autour de leur développement. Etant à l’aune de la décentralisation, il était important de s’arrêter et redresser notre approche d’intervention à travers l’approche faire-faire. Avec l’avènement des communes, l’Anadeb a pris sur lui de voir avec les communes dans quelle mesure la mobilisation des parties prenantes au niveau des communautaires pourrait être efficace. En communion avec les mairies, on a donc décidé de mettre en place des Pools de formateur dans le cadre du faire faire. Ces Pools de formateur sont identifiés au niveau des mairies par des maires. Ils seront formés pour conduire des intiatives d’animation communautaire sur les territoires dans les quartiers et les cantons des communes du Grand-Lomé. La première phase de la session des formateurs a donc démarré ce matin. Les formations se dérouleront en trois grandes parties » a indiqué Docteur Yacinth Alao, Directeur des opérateurs Anadeb.

64 membres du bureau des Comités de développement à la base (Cdb) et des personnes ressources identifiées par les mairies prennent part à cette session de formation.

Pendant les trois (3) jours, cette cible sera outillée sur le leadership, les relations entre les CDB, les chefs et les élus locaux ; le bénévolat, la promotion du volontariat et l’engagement citoyen ; le civisme-citoyenneté et promotion de l’hygiène et l’assainissement du milieu ; le diagnostic organisationnel et le processus de déclenchement (ATCP).

Ces formateurs auront pour mission de détecter les problèmes d’organisation à la base et faire des propositions pouvant les résoudre pour que ces organisations puissent être capables de porter des défis aux côtés des maires pour le développement.

Pour information, le Psmico piloté par l’Anadeb vise à responsabiliser les Cdb dans la gestion de leur développement, appuyer la mise en place et la gestion des infrastructures de base, suivre et évaluer les actions, et capitaliser les expériences.

Au titre de l’année 2020, à travers le Psmico, 115 Plans d’action villageois (Pav) ont été réalisés et 98 infrastructures de base ont été construites et réhabilitées, dont 06 forages, 32 salles de classe, 48 hangars de marché, 11 infrastructures d’assainissement et 01 Maison des jeunes.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *