Togo/Education: Le CEPD de juin 2021 a débuté ce mardi

Le Certificat d’Études du Premier Degré (CEPD) de juin 2021 a lancé ce mardi, le bal des examens de fin d’année 2021. Comme à l’accoutumée, le Ministre délégué chargé de l’enseignement technique et de l’artisanat, Eke Kokou Hodin a fait le tour de quelques centres du Grand Lomé afin de s’assurer du bon démarrage des épreuves écrites.

Premier de la série d’examens de fin d’année à se tenir, le CEPD de juin 2021 a débuté ce mardi sur l’ensemble du territoire national.

202 986, dont 98 145 filles soit 48,35%, répartis dans 1241 centres d’écrit prennent part à cet examen à travers tout le pays. Le Ministre de l’enseignement technique et de l’artisanat, Eke Kokou Hodin a fait un tour dans quelques centres du grand Lomé.

« Nous rendons grâce à Dieu qui a permis que l’année se termine bien malgré le contexte particulier de Covid-19. L’examen a bien démarré. Les candidats et les enseignants sont déjà en place et en pleine forme. On a espoir que l’examen va bien se terminer » s’est-il réjoui.

La délégation ministérielle était à l’EPP la nouvelle marche, l’EPP Aflao Gakli, l’EPL Stendahal et l’EPP d’Avédji.

Pour rappel, l’effectif des élèves candidats inscrits à cet examen est passé de 2020, puis à 202 986 en 2021. On note une baisse de 5 249 élèves, soit 2,52% entre 2020 et 2021.

Le nombre de filles candidates est passé 101 838 en 2020 à 98 145 en 2021 soit une baisse de 3,63% alors que celui des garçons est passé de 106 397 en 2020 à 104 841 en 2021, soit une baisse 1,46%.

Il faut souligner que la tournée du Ministre est passée également par le lycée technique d’Adidogomè où démarre l’examen pratique du BAC1 des industriels pour le centre de Lomé.

« Tout le peuple togolais attend de ces jeunes d’être compétents en étant capables de répondre à la demande de l’industrie. Le Chef de l’Etat fait des efforts pour lutter contre le chômage des jeunes. La formation technique professionnelle est au premier plan. On a aujourd’hui la PIA qui va créer 35 milles emplois donc ces jeunes techniciens auront une opportunité. Le souhait est qu’ils soient des techniciens engagés » a conclu le Ministre.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *