Forum régional UEMOA/Dérèglement climatique : Les collectivités territoriales impliquées pour inverser la tendance

Depuis 2019, la gestion locale confirme sa légitimité au Togo par la mise en place des 117 communes. Compte tenu de l’importance stratégique de la dimension territoriale dans la lutte contre le changement climatique, Cités et Gouvernement Locaux Unis d’Afrique (CGLU) a fait des plaidoyers pour inscrire les collectivités locales de la sous-région et du Togo dans le processus de mise en œuvre de l’accord de Paris. Il s’agit de faire en sorte que les collectivités territoriales deviennent des outils d’avant-garde pour la lutte et le renforcement de la résilience et l’augmentation de l’ambition climatique pour la cause commune. Depuis jeudi, la capitale togolaise accueille un grand Forum régional UEMOA sur l’implication des collectivités territoriales dont l’objectif est d’aborder les problèmes communs aux autorités en charge de la gestion des collectivités territoriales dans le domaine de l’action climatique.

L’Union européenne à travers l’initiative de la Convention des Maires pour l’Afrique Subsaharienne (CoM SSA) a lancé depuis 2015 le processus de structuration en vue de relever les défis énergétiques et climatiques en Afrique qui aboutira à doter les collectivités territoriales d’Afrique de plans d’action pour l’accès à l’énergie durable et le climat. 250 villes et communes africaines ont adhéré à ce projet. A travers un Forum régional UEMOA débuté depuis jeudi à Lomé, l’Agence française d’expertise technique internationale en charge de la mise en œuvre de la CoM SSA au Togo, lance son programme d’accompagnement des villes togolaises membres du réseau, ainsi que des partenaires nationaux associés.

Deux jours, c’est la période des travaux du Forum sur le « Renforcement de la résilience en augmentation de l’ambition climatique des collectivités territoriales en Afrique ». Initié par Cités et Gouvernement Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique), ce grand rendez-vous placé sous le Haut Patronage du Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé, entre dans le cadre des activités de la Convention des Maires pour le climat sous un format hybride, en présentiel et en ligne dans la capitale togolaise.

Le Forum de Lomé abordera pendant ces deux jours, les problèmes communs aux autorités en charge de la gestion des collectivités territoriales dans le domaine de l’action climatique, et explorera les voies et moyens et les mécanismes concrets permettant de faciliter l’accès desdites collectivités à la finance climatique, et notamment au Fonds Vert Climat, dans le cadre de la Territorialisation des Contributions Déterminées au niveau National (CDNs).

« Pour réussir ce pari, les élus locaux de nos collectivités territoriales devront mûrir, élaborer et mettre en œuvre des stratégies et plans nécessaires pour inverser la tendance inquiétante actuelle de la question climatique. D’où la nécessité d’une coopération agissante et collective. Cette opération constitue un moyen de créer une alliance pour agir comme un accélérateur d’ambition climatique, mais aussi de propositions de solutions probants qui puissent produire des effets transformationnels. Le territoire étant à la fois une interface, un acteur et un accélérateur pour la mise en œuvre des politiques publiques. A cet égard, la tenue de ce forum représente pour nous, à n’en point douter, une occasion pour renforcer la coopération et la convergence des territoires des pays de l’UEMOA en matière de solutions opérationnelles et de recherche de ressources financières nécessaires en soutien à la croissance décarbonée, dans un environnement de qualité » a confié Boukpessi Payadowa, Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, représentant le Chef de l’Etat.

Le Forum régional UEMOA de Lomé à pour objectif de faire fédérer l’ensemble des collectivités du Togo à la CoM SSA, Renforcer l’approche collaborative à travers le dialogue structuré entre le niveau national et le niveau local dans le cadre de la territorialisation des Contributions Déterminées au niveau National des pays de l’espace UEMOA, définir un programme « Readiness » régional visant à renforcer les capacités des collectivités territoriales élaborer des portefeuilles de projets climat-énergie et à accéder à la finance cliamt dans l’espace UEMOA, renforcer le plaidoyer pour la connnexion entre l’agenda du climat, l’agenda de la biodiversité et l’agenda du développement et définir une position commune des collectivités territoriales des pays de l’espace UEMOA.

Ministres, Maires, institutions régionales, financières et partenaires au développement et les Associations nationales de collectivités territoriales d’Afrique de l’UEMOA prennent part à ce Forum.

Fait marquant de ce Forum, c’est le lancement de la démarche nationale d’accompagnement des villes signataires de la CoM SSA au Togo par Expertise et ses partenaires du Ministère délégué en charge du Développement des Territoires.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *