Lutte contre le VIH/ L’institut des OSC pour le VIH et la santé en Afrique de l’Ouest se rapproche du Togo

Les Organisations de la société civile (OSC) au Togo sont très présentes dans la riposte au VIH,Sida depuis le début des années 1990. Pour une prévalence qui tournait autour de 7% il y a quelques années, grâce aux efforts des OSC est revenue à 2%. L’objectif, désormais, est d’atteindre zéro infection. Pour y arriver, la plateforme des OSC s’honore d’abriter l’Institut de la société civile pour le VIH et la Santé en Afrique de l’Ouest et du Centre (CSO-WCA). La signature de la convention de partenariat entre les entités a été signée mercredi à Lomé.

Le Togo a souscrit à la plupart des orientations internationales visant à accélérer les réponses nationales au VIH en vue de son élimination à l’horizon 2030 comme problème de santé publique. Afin d’atteindre cet objectif, la plateforme des OSC en lutte contre le VIH et pour la promotion de la Santé s’honore d’avoir été retenu pour abriter l’Institut de la société civile pour le VIH et la Santé en Afrique de l’Ouest et du Centre (CSO-WSA) basé à Dakar.

Ce choix a été fait par trois ONG notamment RAS+, Réseau CUPIDON et AV-Jeunes qui elles aussi font partie des organisations fondatrices de cet Institut.

Cette installation au Togo de l’Institut de la société civile pour le VIH et la Santé en Afrique de l’Ouest et du Centre est une nouvelle initiative régionale de mutualisation des forces pour avoir plus d’impact dans les réponses nationales des pays de la sous-région.

« Le CSO-WSA a jugé bon pour la synergie des efforts des acteurs de la société civile, de mettre en place son siège au Togo. C’est une opportunité pour notre pays puisque l’Institut fait dans le renforcement des acteurs de la société civile. Avec l’installation aujourd’hui, l’Institut est beaucoup plus proche de nous et essayera de faire son accompagnement pour que les objectifs fixés sur le plan mondial soient atteints dans l’intérêt de la société civile et du Togo » a confié Simplice ANATO, président national de la plateforme des OSC en lutte contre le VIH et pour la promotion de la Santé.

L’Institut de la société civile pour le VIH et la santé en Afrique de l’Ouest et du centre est un mécanisme régional de consultation, de coordination et de synergie des OSC travaillant dans le domaine du VIH et de la santé. Il a 104 organisations dans 20 pays et 80 organisations fondatrices. Sa mission est de développer une réponse sanitaire efficace et durable en Afrique de l’Ouest et du centre à travers un mécanisme régional de consultation, de coordination et de synergie des organisations de la société civile.

« La société civile travaille beaucoup. Ce sont des acteurs de l’ombre qui ne sont pas toujours reconnus notamment les plus petites organisations. Aujourd’hui ce que nous voulons à travers l’Institut, c’est vraiment renforcé les capacités de toutes les organisations de la société civile, les plus grandes comme les plus petites pour leur permettre de peser de tout leur poids sur les points nationaux de riposte et dans la lutte nationale contre le VIH. Aujourd’hui, le gouvernement et les partenaires font beaucoup d’efforts. Nous, ce que nous apportons aujourd’hui de plus, c’est vraiment cette mise en cohérence et en synergie de différents acteurs » a précisé Khadijatou Fatim BA, Responsable plaidoyer et renforcement de capacités.

Le Togo abrite l’Institut de la société civile pour le VIH et la santé en Afrique de l’Ouest et du centre pour une période de 3 ans non renouvelable. La convention qui marquera le partenariat entre la plateforme des OSC en lutte contre le VIH et pour la promotion de la Santé au Togo et l’Institut a été signée à la fin de la cérémonie.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *