Togo/Journée mondiale des Océans: Kokou Edem Tengue invite à redonner vie à nos océans

Les océans ont une importance sur la vie humaine sur terre. Pour notre suivie, les océans procurent 50% de l’oxygène que nous respirons et stock 93% du carbone sur la planète. Malgré ce rôle clé que jouent les océans, plusieurs menacent pèsent sur eux. Les oécans sont soumis à des stress importants en raison de plusieurs facteurs. Le littoral togolais n’est pas épagné à cette série de problèmes dont l’érosion côtière entrainant un recul de 10 mètres par an , ce qui handicape la mise en place d’une gestion intégrée et durable de l’espace littoral. Afin de redonner vie à nos océans, la journée du 08 juin a été proclamée comme Journée mondiale des océans. Le programme de l’apothéose de cette journée s’est déroulé ce mardi à Lomé.

La crise de l’océan constitue un sujet sensible d’actualité. Le monde a besoin d’une politique transformatrice, innovante, à grande échelle et dotée de moyens suffisants afin d’accorder une place de choix aux sciences océaniques. C’est dans ce cadre que chaque 08 juin, le monde célèbre la Journée mondiale des océans. Cet évènement annuel vise à non seulement célébrer les merveilles des océans, à rendre hommage à leur beauté et à leur richesse, à sensibiliser le grand public au rôle crucial qu’ils jouent dans notre substance, mais surtout à mobiliser et unir les populations autour des menaces qui pèsent sur les océans.

L’edition 2021 est placée sous le thème « Océan: vie et moyens de subsistance ». C’est une occasion pour le gouvernement et les acteurs des océans de sensibiliser les populations du littoral sur les impacts de la pollution, de la prolifération des déchets et sur les comportements nocifs et dégradants affectant les océans. Des communications et discussions ont marqué l’apothéose de cette journée ce mardi.

« Nous sommes en réalité en pleine crise des océans. Nous prenons malhreureusement l’océan comme un dépotoir. Gaz à effet de serre, le fumier et les engrais, plastique, la pollution pétrolière et bien plus encore. Toute les 60 secondes un camion de plastique pénètre dans l’océan et 8 millions de tonnes de déchets plastiques y sont rejetés chaque année. Cela conduit à la destruction des écosystèmes marins » a déploré Edem Kokou Tengue, Ministre en charge de l’Economie Maritime, de la Pêche et de la Protection côtière.

Cette apothéose va permettre d’attirer les attentions sur les dangers qui pèsent sur les océans, de communiquer sur l’importance de la Journée mondiale des océans, partager des informations sur la vie et moyens de subsistance des océans et rappeller la contribution des collectivités locales dans la lutte contre la pollution marine au Togo.

« Vivre et redonner vie à l’océan nécessite un changement de comportement vis-a-vis de notre mode de consommation et de fonctionnement. Je nous invite à redonner vie à nos océans » a lancé le Ministre Edem Kokou Tengue.

Cette Journée Mondiale des océans interpelle tous les Togolais à agir en synergie de partenariat en faveur de la protection durable de l’océan et mer au niveau national. Il s’agit de redonner vie aux océans, lutter contre toutes les formes de dégradations qui pésent sur l’océan togolaise et oeuvrer pour contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs inscritent dans la feuille de route gouvernemental 2025 et faire du Togo un hub logistique conformément à l’axe 1 du Plan national de développement (PND) 2018-2022.

Plusieurs activités ont été effectuées dans le cadre de cette journée notamment la conception des outils de sensibilisation, l’organisation d’une campagne de sensibilisation de masse autour de l’évènement, l’organisation de l’opération « Plage propre ou Clean Beach » et l’organisation de l’apothéose de la journée des oécans.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *