Togo/Colloque international du FCFA à l’ECO: Les choses se précisent

Kk

Lomé sera le creuset de réflexions scientifiques sur la problématique de la monnaie unique CEDEAO du 26 au 28 mai prochain. Il s’agit de la première édition du Colloque international du FCFA à l’ECO. Sont attendus dans la capitale togolaise à ces états généraux du FCFA lancé depuis 1983, des spécialistes, des personnes d’intérêt et des ayants cause . Le comité d’organisation était face aux professionnels des médias mercredi afin d’apporter plus de détails sur le déroulement de ce rendez-vous dont la finalité sera d’orienter les Chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

« Quelle monnaie pour quel développement en Afrique de l’Ouest », c’est autour de ce thème que se réunissent plusieurs personnalités pendant un temps de trois jours à l’Université de Lomé.

En effet, les Chefs d’Etat et gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ont pris la décision lors de leur sommet du 29 juin 2019 à Abudja au Nigéria de mettre en circulation une nouvelle monnaie intitulée ECO au sein de l’espace communautaire. C’est dans ce contexte que la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) de l’Université de Lomé a prévu organiser un Colloque international intitulé « Du FCFA a l’ECO: Quelle monnaie pour quel développement en Afrique de l’Ouest? » qui se tiendra à Lomé du 26 au 28 mai 2021. L’objectif de ce Colloque est de faire une réflexion prospective de la future union monétaire de la CEDEAO en lien avec les différentes stratégies de développement. Les démarches à cette table de réflexion seront purement scientifiques. Il s’agira de voir comment choisir la monnaie ECO pour qu’elle soit un outil de développement et une propriété des pays de la CEDEAO.

« Notre objectif n’est pas de parler de l’influence d’une puissance étrangère sur la monnaie CEDEAO. Nous réfléchirons sur la monnaie qui serait la bonne pour le développement de nos pays. L’avenir de l’Afrique doit se décider par les Africains. Et donc ce Colloque sera suivi par tous les peuples de la CEDEAO. Nous faisons notre part en tant que Universitaires. Chacun doit apporter sa part aussi. Avoir des désistements n’arrangent rien. Chacun doit participer au débat pour que l’influence puisse jouer pour la mise en œuvre de ce que la CEDEAO des peuples trouve la monnaie unique susceptible de contribuer au développement de leurs pays. Rassurez-vous, ce Colloque vient éclairer l’homme politique sur ce qui est bon ou mauvais pour nous. C’est la raison pour laquelle une feuille de route sortira à la fin de ce panel » a expliqué le Professeur Mawuli Couchoro, Doyen de la FASEG.

Environ 200 personnes sont attendues à ce rendez-vous qui sera consacré à l’analyse prospective de cette nouvelle monnaie. La méthodologie utilisée dans le cadre du Colloque sera mixte. Ainsi, cinq axes sont retenus pour le Colloque notamment l’Economie politique de l’ECO pour l’axe1, Policy mix de la zone ECO pour l’axe2. L’axe3 portera sur la Convergence et opportunité de la zone ECO. Quant à l’axe 4, ECO et perspectives de développement de la CEDEAO l’animera. Et pour finir, l’axe5 portera sur les regards pluridisciplinaires (Gestion, Finance, Droit, Science Politique, Histoire Sociologique) sur l’ECO. Le Colloque sera diffusé en direct sur tous les supports en ligne.

D’éminentes personnalités donneront leurs avis sur la question au cours des différents panels. Les intervenants seront composés de Mr Lionel Zinsou, Ancien Premier ministre de la République du Bénin, Carlos Lopez, Ancien Secrétaire Exécutif de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique, Cristina DUARTE, Conseillère spéciale pour l’Afrique du Système des Nations Unies, Adama Diaw, Professeur Tituliare du CAMES, Université Gaston Berger (Sénégal) et Paul Harry Aithnard, Directeur Général de Ecobank Côte d’Ivoire et Directeur régional exécutif pour la zone UEMOA.

A la fin du Colloque, la feuille de route sera transmise aux Chefs d’Etats africains de la CEDEAO afin de les éclairer dans la prise de décision en matière de la mise en place de la monnaie unique de la CEDEAO.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *