Togo/Coller une chanson au groupe Toofan, « Ça, ce n’est pas de l’art ! »

Quand la lumière brille sur vous, normale que les ténèbres ne soient pas loin pour essayer de vous ôter cette quiétude. C’est le cas pour le groupe togolais Toofan très en vogue en Afrique depuis maintenant quelques années. Depuis 24H, les moteurs de recherches supposés relayer des commentaires négatifs et des fakes news généralement sur des célébrités ont repris du service. Il est attribué aux fils du vent une chanson faisant l’éloge du duo Patrice Talon et Talata du Bénin. Ce montage grotesque, qui a inondé les réseaux sociaux, a été accompagné de visuel avec la photo des deux stars togolaises. Attribuer un audio avec un style et des voix semblables à ceux des Toofan pour les accuser, « Ça, ce n’est pas de l’art ! »

Contacté par notre rédaction, le manager général du duo Muster just et Barabas a rejeté ce gros mensonge. Les Toofan n’ont jamais chanté pour la victoire du Président béninois Patric Talon.

Autrement dit, cette chanson n’est dans aucune archive de ces artistes ni celle de leur label.

Ce n’est pas la première fois que ces jeunes gens du quartier Tokoin séminaire sont la cible de personnes animées par des idées obscures. En dépit des histoires rocambolesques montées pour détruire leur image, Toofan est toujours resté debout et continue de faire danser tout le continent. Leur dernier Album « Conquistadors » a reçu l’adhésion de tous les mélomanes du monde et mis leur art à un niveau peu espéré par leurs détracteurs. Avec Toofan, la vie sera toujours « beau ».

Il est utile de souligner que Toofan est libre de faire des tubes à la gloire de qui il veut. Chanter et faire danser le monde, c’est son job. Normal qu’il mette son produit à la portée de ceux qui sollicitent son savoir-faire. Aucun titre au nom du Président Talon n’a du moins été fait par le groupe.

Toofan continue son cheminement. Comme le disent souvent Muster et Barabas, ce n’est que le début du commencement, cette fois-ci avec Gbokirigbo kirigbo gbagba !!

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *