Togo/RGPH-5: Le Gouvernement donne officiellement le feu vert aux comités locaux

Après celui de 2010, le Togo s’engage à réaliser son 5ème Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-5) en 2021 avec la spécificité de l’utilisation des technologies de l’information et de communication (TIC).

Cet exercice a pour but d’améliorer la planification du développement économique et sociale du pays. Ce mardi 20 avril, une cérémonie solennelle d’installation des Comités Locaux du Recensement (CLR) s’est déroulée dans ce sens à Lomé. Cérémonie présidée par le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, Payadowa Boukpéssi, en présence des partenaires techniques et financiers.

Le gouvernement, à travers le ministère de la Planification du Développement et de la Coopération a procédé à l’installation des CLR ce mardi. La cérémonie a été initiée à l’attention des Préfets (présidents des CLR) et des Maires des communes chefs-lieux des préfectures (vice-présidents).

Il était question de rappeler en détails les missions des CLR, l’importance que revêt le 5ème RGPH pour le Togo ainsi que l’engagement des plus hautes autorités et des partenaires à réaliser avec succès cette opération d’intérêt national.

« Le 5ème recensement au Togo se fait par rapport aux recommandations des Etats-Unis. Pour la réalisation de cette opération, un ensemble d’organes est prévu. Pour toucher nos populations, il faut des autorités locales d’où le comité local du recensement crée par un arrêté interministériel et présidé dans chaque préfecture par le Préfet et dont la vice-présidence est assuré par le Maire chef-lieu de la préfecture. A travers cette cérémonie, on donne le feu vert aux différents comités locaux de recensement installés dans chaque préfecture » a indiqué Koame KOUASSI, Directeur général de l’INSEED.

En effet, les CLR auront pour missions d’assurer la mobilisation des populations en faveur du recensement en vue de garantir le succès de l’opération au niveau local ; de faciliter l’accès des agents de terrain aux populations et aux différentes infrastructures socio-économiques et communautaires ; d’organiser les responsables et les leaders de vos localités afin qu’ils répondent aux besoins de ce recensement et d’assurer la sécurisation du matériel du recensement.

Il faut rappeler que ce recensement se réalise à un moment où le processus de décentralisation avec l’opérationnalisation des 117 communes avec comme ambition, telle que prévue par la feuille de route gouvernementale, de faire du Togo, une nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *