Togo/ »Maintenant c’est maintenant » dixit Foly Satchivi

Les symptômes de la précarité au Togo sont plus que visibles, selon l’activiste Foly Satchivi.
Le suicide devient, au jour le jour, la seule option pour les patriotes ayant perdu tout espoir. Pour Satchivi, on ne peut plus continuer comme cela. A travers une sortie médiatique samedi, l’activiste exige la satisfaction de certaines revendications, appelle à une mobilisation inédite autour de la tombe du Père de l’indépendance ce 27 avril et prévoit un évènement le 1er mai prochain. Foly Satchivi se dit prêt à passer par la case de la prison s’il le faut, pour sauver le peuple togolais. « Maintenant c’est maintenant » a t-il lancé

DÉCLARATION LIMINAIRE :

Le Togo va mal.Très très mal. Plus rien ne marche. Tout va de travers. Le suicide devient, au jour le jour, la seule option pour les Patriotes ayant perdu tout espoir. Cette situation chaotique ne semble malheureusement pas déranger les tenants du pouvoir.

Les Patriotes, du moins, ceux qui aiment encore ce pays doivent sortir de leur réserve.

C’est dans cette optique que nous, Patriotes, soucieux du bien-être de tous et de l’avenir de notre pays, le Togo appelons le bas-peuple, victime des mesures injustes et antisociales que prennent le gouvernement de M. Faure Gnassingbé et des mesures liberticides des gouvernements successifs qu’à connu notre Patrie, depuis 1963, à s’associer à nous pour exiger du gouvernement en place la satisfaction des revendications ci-après :

• L’augmentation des salaires des fonctionnaires, des pensions des retraités et des tranches des étudiants,

• Les mesures sociales en faveur des paysans et des ouvriers,

• Le retrait des dernières mesures, relatives aux frais de péage,

• La mise en place de mesures qui protègent contre la faim, le Chômage, l’injustice, l’inpunité, l’arbitraire, les brutalités policières, les rackets, la corruption, les détournements de fonds et le népotisme,

• La suppression de toutes les entraves aux libertés de réunion, d’association et de manifestation,

• L’assurance maladie pour tous,

• Le rapprochement des services de santé des populations,

• L’équipement des hôpitaux et la valorisation des agents médicaux,

• La réforme du système éducatif et des programmes d’enseignement,

• La suppression du BAC 1,

• L’application de la disposition constitutionnelle relative à la Gratuité de l’école.

• La réorganisation des cours à l’université avec le retrait de l’application Moodle,

• L’élaboration d’un code national de l’éducation,

• L’électricité pour tous et à moindre coût,

• L’emploi pour Tous,

• Des mesures sociales en faveur des chômeurs et débrouillards,

• L’accessibilité du crédit et la réduction des taux d’intérêt,

• Octroi d’allocations aux personnes vulnérables âgées de plus de 65 ans,

• Le dédommagement de toutes les victimes d’expropriation, d’accaparement des terres et d’érosion côtière,

• L’harmonisation des loyers et des cautions à verser,

• Réaménagement des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la Covid-19,

• Dédommagement des
victimes des mesures anti-Covid-19 ( ceux qui ont surtout été licencié sur la base de ce prétexte)

• Prendre des mesures appropriées pour pallier la cherté de la vie en cette période de Covid-19,

• Garantir aux citoyens une Connexion de qualité et à un coût juste,

• La régularisation de la situation de tous les travailleurs ne disposant pas de contrat,

• Le respect des lois travail par les employeurs,

• Déclaration de tous les travailleurs à la CNSS et l’octroie des droits afférents,

• La relecture du contrat liant le groupe Bolloré au Togo,

• La mise en accusation des personnes citées dans le rapport sur le Pétrolegate,

• Redonner à la musique Togolaise ses lettres de noblesse,

• Redorer le blason du football et des autres activités sportives,

• La réforme de l’appareil judiciaire,

• Des lois justes,

• Des institutions crédibles et détribalisées,

• L’amnistie générale

• La libération des prisonniers d’opinion,

• Retrait de l’armée de la vie politique nationale

• Le Rapatriement du corps du Père de l’indépendance,

• L’audit général de toutes les institutions et sociétés Étatique,

Nous appelons, en l’espèce, à une mobilisation inédite autour de la tombe du Père de l’indépendance ce 27 avril 2021 à partir de 7H et à une mobilisation générale le 01 mai 2021 à partir de 8H00 au Carrefour DECKON.

Merci.

Fait à Lomé, le 17 avril 2021

Le Comité Exécutif Provisoire.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *