Togo/Réseau Olympafrica: Les membres de l’Afrique de l’Ouest en réunion à Lomé

Après 2013, le Togo s’honore d’accueillir pour la deuxième fois la réunion du réseau Olympafrica. Des acteurs sportifs, représentants de 14 pays séjournent dans la capitale togolaise dans le cadre de l’édition 2021 de la réunion couplée de session de formation du réseau Olympafrica ouverte ce mardi 6 avril. Une rencontre qui démontre le caractère fédérateur du sport et la capacité de résilience à toute épreuve qu’il fait développer à ses acteurs.

Une rencontre qui démontre le caractère fédérateur du sport et la capacité de résilience à toute épreuve qu’il fait développer à ses acteurs. Ces réunions sont des événements que le réseau Olympafrica organise tous les deux ans et dont l’objectif est de permettre aux membres de faire le bilan des programmes Olympafrica et de voir comment les améliorer dans le futur afin d’avoir un meilleur impact sur la communauté. La réunion de Lomé est l’expression du partenariat très proche en le Comité National Olympique Togolais et le réseau Olympia depuis maintenant plusieurs années.

« La réunion du réseau Olympafrica qui s’ouvre ce mardi à Lomé est une marque de confiance de la fondation à l’endroit du CNOT-Togo. Elle est pour notre pays une source de fierté pour l’institution que nous avons l’insigne honneur de représenter pour le grand bénéfice du mouvement sportif togolais. Les sessions de formation inscrites au programme de la rencontre de Lomé sont la preuve que l’avenir du sport n’est pas hypothéqué en Afrique. Pour relever les défis de l’heure, les acteurs du sport doivent se réinventer, se doter de nouveaux outils pour s’adapter à la nouvelle donne. Elle est là, la réponse que la fondation Olympafrica a bien voulu proposer à travers cette réunion du réseau à Lomé. Le grand défi qui demeure posé aux acteurs du mouvement sportif au plan africain est d’être à l’avant-garde pratique du contexte de la Covid-19 afin de démystifier la pandémie. Le CNOT-Togo salue l’initiative et nourrie de grand espoir quant aux effets durables que les différents modules de formation auront sur les différents directeurs des centres » a confié Akpaki Deladen, Président du CNOT-Togo.

Experts de la fédération de la fondation FC Barcelone et des experts de la discipline Teqball sont réunis dans la capitale togolaise dans le cadre de ce programme concocté par l’ONG.

« C’est une réunion de tous nos directeurs qui nous permet de faire une évaluation de nos programmes et de voir comment amorcer les deux prochaines années. Il aura des formations qui vont se faire sur nos deux programmes phares notamment le Teqball et le football net et une présentation de chaque directeur sur ce qui est fait dans leur pays. Un moment d’échange et d’apprentissage qui permettra à chacun de repartir avec une connaissance sur ces programmes qu’on organisera et de développer son centre » a indiqué Yaye Ndiaté Sall, chargé des programmes à la Fondation internationale Olympafrica à Dakar.

Pour information, Olympafrica est une ONG qui construit des centres d’expansion des valeurs olympismes dans tous les pays d’Afrique. Elle est présente dans 34 pays et détient 50 centres. Dans ces pays, Olympafrica finance des programmes sportifs et de débutation. Son principal défi est d’avoir plus d’impact sur les jeunes générations et sur la communauté.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *