Togo/ Bientôt un hôpital des maladies infectieuses à Kara

La ville de Kara, localité située à environ 450 kilomètres au nord de Lomé aura très bientôt un hôpital de maladies infectieuses. Une cérémonie de pose de la première pierre de ce projet s’est déroulée ce vendredi 26 mars 2021.

C’est le ministre en charge de la santé, le professeur Moustafa MIJIYAWA qui a donné le ton du démarrage des travaux de construction de cet hôpital de maladies infectieuses sur un co-financement du Togo et de l’Allemagne.
Un événement auquel a pris part l’ambassadeur d’Allemagne au Togo SEM Matthias VELTIN.

L’objectif que vise le gouvernement est de doter le pays dans la partie septentrionale d’un centre de référence spécialisé en pathologie infectieuse afin de renforcer sur le plan national, le système de prise en charge des cas de maladies infectieuses isolés ou dans la cadre d’une épidémie / pandémie en adéquation avec les normes internationales et faire face aux défis lancés par l’apparition de flambées épidémiques de diverses maladies émergentes et réémergences.

La conception du Centre de maladies infectieuses est basée sur les principes de contrôle des infections des directives de l’OMS sur la prise en charge des maladies infectieuses. En outre, la conception de l’hôpital de maladies infectieuses est axée sur la prévention et le contrôle des infections à travers la délimitation de zones par niveau de risque de transmission d’agents pathogènes.

Selon le ministre en charge de la santé, le professeur Moustafa MIJIYAWA, la construction de cet hôpital matérialise une fois encore la vision sociale du Chef de l’Etat.

« En fait, depuis quelques années déjà, se posait la nécessité de disposer pour notre pays, de centres adéquats pour l’isolement et la prise en charge des cas de pathologies infectieuses hautement transmissibles, invalidantes ou à forte létalité incluant aussi bien le paludisme grave que différentes fièvres virales et toute la panoplie des maladies émergentes et ré-émergentes comme la maladie à virus Ebola, la fièvre de Lassa etc. La décision du gouvernement de dédier le CHR Lomé commune à la prise en charge des maladies infectieuses vient donc combler un vide. Cependant en raison des contraintes de distance il était nécessaire de disposer d’un deuxième hôpital des maladies infectieuses dans la partie septentrionale d’où la création de cet hôpital à Kara. Cet hôpital dont la première phase coûtera environ deux milliards de F CFA pourra être fonctionnel d’ici mi 2022. Sa construction se situe dans la feuille de route du gouvernement qui fait du secteur social une priorité absolue. Cette cérémonie m’offre l’occasion de rendre hommage à la clairvoyance du chef de l’Etat son Excellence FAURE ESSOZIMNA GNASSINGBE grâce à qui la lutte contre la COVID-19 est sous contrôle ; nos propos sont illustrés par l’actuel vaccination contre la COVID-19 où notre pays une fois de plus fait cas d’école dans la sous-région et en Afrique ». A-t-il déclaré.
« Le financement de la conception et de la construction de cet hôpital est le fruit d’un partenariat fécond entre notre pays et plusieurs partenaires. Je voudrais exprimer au nom du gouvernement togolais notre gratitude et nos remerciements au gouvernement de la République Allemande et au peuple Allemand et à tous les autres partenaires dont « Santé Intégrée » pour leurs soutiens multiformes à notre pays pour l’apport précieux qui va permettre la réalisation de ce projet ». A-t-il ajouté.

D’un coût global d’environ deux milliards, l’hôpital des maladies infectieuses de Kara sera un Hôpital spécialisé du niveau national à vocation universitaire, chargé de la prise en charge et la surveillance des maladies infectieuses, de la formation et de la recherche. Il aura une capacité de 80 lits ; cette capacité pourra être rapidement augmentée en cas de besoin ; il disposera entre autres des services des soins : consultations externes, triage, réanimations, hospitalisations, des services d’appui au diagnostic : laboratoires, imagerie médicale, explorations fonctionnelles, des services techniques notamment buanderie, stérilisation et autres services, notamment la pharmacie, l’unité de conservation des corps, l’accueil, l’administration et personnel.

Visite à l’INH de Kara
L’hôpital des maladies infectieuses sera construit sur le site abritant actuellement l’antenne de l’INH à Kara. Un autre chantier pour lequel l’Allemagne promet appuyer pour améliorer le cadre et les prestations. L’annonce a été faite au cours de la visite des lieux et confirmée au cours de la cérémonie de pose de la première pierre.

Pour rappel, depuis l’annonce de la reprise de la coopération dans le secteur de la santé en 2015, la coopération Allemande finance un programme de santé au Ministère de la santé. Ce programme est dénommé : « Programme de Renforcement du Système Sanitaire – Santé Reproductive et Droits Sexuels ». Ce programme est conjointement mise en œuvre par la coopération technique (GIZ) et la coopération financière (KFW)
Les enveloppes réservées sont respectueusement de 12 MILLIONS d’euros via la GIZ et de 18 millions d’euros via la KF W ce qui fait un total de 30 millions d’euros équivalent à près de 20 milliards de F CFA. Ces financements visent l’amélioration de la qualité et l’utilisation des services de santé de base, en premier lieu dans le domaine de la santé sexuelle et reproductive surtout dans la région de la Kara
Avec l’apparition de la pandémie à la COVID-19 ce programme a été élargi à cette lutte au niveau des deux coopérations.
C’est ainsi qu’en 2020, 02 Million EUR ont été débloqués via la GIZ et a permis d’appuyer la lutte dans tout le pays avec un focus sur Lomé (appui réactifs et consommables de l’INH, équipement salle de réanimation CHR Lomé Commune) et la région de la Kara (mise en place antenne INH Kara) ;
Pour cette année 2021 des fonds supplémentaires de plus de trois millions sont prévus pour continuer à lutter efficacement contre la COVID-19.

Source : Service de communication dkilomètre

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *