ANADEB/Projet EJV: Le rêve de Kodo Agnon devenu réalité

L’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) depuis maintenant 10 ans accompagne les populations à la base et personnes vulnérables au Togo. Plus de 100 milliards ont été investis pour cet exercice. Les résultats sur le terrain ne sont plus à démontrer. Mme Kodo Agnon est une preuve palpable de l’impacte qu’apporte les différents projets de l’ANADEB sur ces populations. Grâce au projet d’opportunité d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV), son rêve est devenu réalité.

Mme KODO Agnon est une Togolaise mariée et mère de 5 enfants qui vit à Tétékpocopé dans la préfecture de Yoto.

Elle a choisi de faire l’extension son commerce de table en une boutique d’alimentation générale suite à la subvention dans le cadre du projet d’opportunité d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV).

Compte tenu de ses moyens et de son niveau de connaissance en affaires, elle vendait quelques condiments et des feuilles fraîches de légumes à son domicile, cependant, elle nourrissait l’ambition d’avoir une boutique de référence dans son village pour satisfaire la demande. Mais comment s’y prendre pour réaliser son rêve sans les moyens, la technique et avec les ventes sans bénéfice était sa principale question et son désarroi.

C’est l’une des solutions que propose l’ANADEB par son projet EJV.

KODO Agnon a pris part au volontariat communautaire, un exercice à laquelle elle a participé avec succès. Les formations en développement d’affaires et la subvention qu’elle a reçu de l’Agence nationale d’appui au développement à la base (Anadeb) dans le cadre du projet EJV ont transformé sa vie. Aujourd’hui, son rêve est devenu réalité grâce au projet EVJ piloté par l’ANADEB.

Mme Agnon tient une boutique quand bien même que le local est loué. Elle a quitté son commerce de table pour une boutique de référence de la place en face de la résidence du Chef du village en plein cœur du village. (Photos)

« Aujourd’hui je tiens une boutique, on peut pratiquement tout trouver selon la demande qui existe dans le village et je propose au-delà de cette demande. De l’huile, du spaghetti, des tomates, des catégories de biscuits, du poisson, du riz, des détergents, les piles…et je compte pas m’arrêter là« , s’est réjouie Dame Kodo Agnon.

La bénéficiaire partage son ambition pour l’avenir.

« Mon ambition, c’est de faire ici une place de fête et de récréation. J’ai pu, avec la gestion de mon argent sans perte, acheter une plaque solaire pour satisfaire le besoin en charge de téléphones, 100 francs la charge, car on n’a pas l’électricité ici. Cette plaque va aussi servir à alimenter le réfrigérateur que je compte bien acheter pour offrir des boissons BB fraîches ici dans le village » a t-elle confié.

« Avant, je n’avais pas cette ambition et je n’étais pas en mesure d’associer des activités. Mais grâce au projet EJV de l’ANADEB, j’ai eu la confiance en moi. Je suis ouverte d’esprit et d’un mental de gagnant. J’accueille très bien mes clients, je sais vendre sans perte, je sais qu’il faut épargner et j’alimente mon compte FUCEC que l’Anadeb m’a créé, j’arrive même à prendre soin de mes enfants. J’arrive, même, à les donner 100 francs CFA pour aller à l’école » s’est-elle réjouie.

Pour information, Agno fait partie des 603 jeunes subventions ayant achevé avec succès le parcours du Volontariat communautaire de la première vague du projet EJV dans la région Maritime.

Pour rappel, le projet EJV, financé par la Banque mondiale, vise à fournir des opportunités de génération de revenus aux jeunes pauvres et vulnérables ciblés au Togo. Dans la région Maritime, 1694 jeunes, des 24 villages bénéficiaires de la région Maritime, ont bénéficié des Travaux à haute intensité de main-d’œuvre (THIMO) et 1306 plans d’affaire des jeunes ayant achevé avec succès la mission ont été subventionnés. Le projet EJV touche, au total 14.000 jeunes bénéficiaires dans les zones ciblées du Togo.De 2017 en 2020 au moins 14 124 jeunes bénéficiaires du projet EJV ont bénéficié des THIMO sur le plan national.

Source: ANADEB

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *