Togo/ Un projet du MIFA SA pour accompagner 1 millions de producteurs d’ici 2025

Le secteur agricole représente 40% du produit intérieur brut du Togo, 20% des richesses d’exploitation et plus de 2,3 de la population active. Le gouvernement togolais met en priorité le secteur agricole comme levier pour la croissance. Il s’agit de développer l’agro-industrie pour contribuer à avoir une force afin de produire le déséquilibre de la balance commerciale.C’est dans cette dynamique que le MIFA SA et le Fondercasse ou encore le Crédit Coopératif Italien en collaboration avec le COPERMUNDO et la Fondazione Aurora ont élaboré un projet de développement et d’intégration des chaines de valeur dans l’agriculture togolaise par l’instrument des coopératives. Il s’agit du projet « Développer et intégrer les chaines de valeur dans l’agriculture togolaise par l’instrument des coopératives ». Ce mercredi, les différentes parties prenantes s’imprègnent du contenu du projet.

En effet le projet « Developper et intégrer les chaines de valeur dans l’agriculture togolaise par l’instrument des coopératives » a pour objectif général d’accroître l’intégration des chaines de valeur pour augmenter la productivité des sociétés coopératives, la valeur ajoutée créée par les coopératives et leurs capacités d’offre d’emploi.

Un séminaire de vulgarisation du projet « Développer et intégrer les chaines de valeur dans l’agriculture togolaise par l’instrument des coopératives » se tient à Lomé avec les différentes parties prenantes. L’objectif de cet événement est de contribuer à la mobilisation de ces parties prenantes, acteurs et bénéficiaires, autour de la mise en œuvre du projet. Il s’agit de rassembler et de sensibiliser les organisations et plateformes qui représentent ou travaillent avec les bénéficiaires.

« Ce projet a pour objectif d’ici 2025 d’accompagner 1 millions de producteurs dans l’accès au financement de leurs activités. Vous voyez que l’accompagnement de ces producteurs ne peut se faire que par une bonne structuration de ces producteurs. Le meilleur moyen de les structurer est de les organiser en coopérative. Le MIFA SA depuis sa mise en œuvre joue ce rôle. Pour passer à l’échelle et atteindre l’objectif d’un million de producteurs d’ici 2025, il nous faut adopter de nouvelles stratégies et de nouvelles méthodes d’encadrement. C’est ce qui explique ce nouveau projet que nous sommes en train de développer avec nos partenaires italiens » a indiqué Agbossoumonde Kodjo Aristide DG MIFA.

Trois principaux panels, précédés d’une séance introductives et suivis d’une séance conclusive animeront ce séminaire. Chaque panel est centré sur l’un des domaines thématiques du projet.

Le projet présente 04 objectif spécifiques notamment l’augmentation du nombre général des coopératives, renforcement des coopératives de transformation, commercialisation avec la prise de participation des coopératives de productions primaires, la structuration des marchés internes et accès aux marchés internationaux, le développement et renforcement du réseau institutionnel et le développement de modèles de relations entre coopérative de crédit et coopérative de l’économie réelle. La conférence de mercredi représente le point de départ de la réalisation du projet.

Pour rappel, ce projet fait suite à un Mémorandum d’Entente signé le 19 juillet 2019, entre le MIFA et le Crédit coopératif Italien.

Pour information, le MIFA SA est conçu pour créer des passerelles appropriées entre les maillons de filières agricoles d’une part et entre le financement d’autre part afin d’assurer plus efficacement et durablement l’accès aux ressources auprès des institutions financières notamment les banques commerciales et le système de financement décentralisé. A ce jour le MIFA SA a par son intervention facilité le financement à hauteur de 15 milliards de FCFA à plus de 171 milles acteurs agricoles dont plus de 166 milles producteurs essentiellement des membres des coopératives.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *