Togo/Covid-19: L’AGCE et les responsables d’églises en conclave pour une ébauche de réflexion

La crise sanitaire au Togo a ameneé le gouvernement togolais a fermé les lieux de culte pendant au moins huit mois. Une mesure réajustée en septembre 2020 avec une réouverture partielle. L’épisode de la crise impose une nouvelle donne aux églises. Face à cette situation, le besoin se sent de revoir l’animation des cultes et la gestion de l’église. Le sujet a été au centre d’un déjeuner de réflexion organisé par l’Association Chrétienne pour la Gestion des Eglises (AGGE) ce samedi 6 mars 2021 à Lomé.

La question se pose: Avec la crise sanitaire que traverse le monde et nos communautés, l’église pourra t-elle fonctionner comme elle a l’habitude de le faire? C’est la question qui motive cette rencontre avec les leaders chrétiens et justifie le choix du thème « Face à la Covid-19, L’église peut-elle retrouver sa gestion, ses animations et ses pratiques d’autrefois?

« Cette activité consiste à demander aux hommes de Dieu de réfléchir sur la vie de l’église pendant cette pandémie de la Covid-19 et d’aller loin pour voir ce qu’il faut faire en terme de résilience. Nous vivons une situation qui n’est pas ce que nous faisons auparavant. C’est la raison pour laquelle l’église à besoin de porter sa réflexion sur la manière dont les cultes s’animaient auparavant et ce qu’il faut faire dans l’avenir. Quoi qu’on dise la pandémie a imposé une autre manière de faire nos cultes et donc nos habitudes ont changé. Le but de cette assise est de parvenir à des conclusions en faveur de nos églises » a indiqué Emmanuel Attigan, Président ACGE.

L’objectif de cette table d’échange est dans un premier temps d’amener les participants à réfléchir sur l’effet de la pandémie sur les activités et pratiques de l’église et dans un second temps à proposer les palliatifs en vue de s’adapter aux changements imposés par la crise sanitaire.

La rencontre a permis une présentation de l’ACGE et de ses réalisations en 2020 et sa planification pour 2021. Les échanges ont été également tournés autour des effets de la pandémie sur les activités et pratiques de l’église .Il s’est agi aussi de faire des propositions d’adaptation en vue de maintenir la foi des fidèles et aussi sensibiliser au respect ses mesures barrières et des consignes du gouvernement.

Pour information, l’AGCE a été créée en août 2019 lors d’une Assemblée Générale Constitutive et lancée en novembre 2019. Elle a pour but de contribuer à l’amélioration de la gestion administrative et ecclésiastique des églises et organisations chrétiennes dans une approche de développement social et spirituel. Ainsi, l’AGCE a pour mission de renforcer les capacités des dirigeants ecclésiastiques et contribuer à l’amélioration des modes d’administration et de gestion des églises. En terme d’orientation, elle se veut de promouvoir une bonne gouvernance ecclésiastiques des organisations chrétiennes.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *