Bénin/Interpellation de Mme Reckya Madougou: Les explications du Procureur spécial Mario Metonou

Le Bénin s’est illustré ce mercredi par l’arrestation de Mme Reckya Madougou disqualifiée de la course à l’élection présidentielle d’avril prochain. Devant la presse ce jeudi, le Procureur spécial de la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET) a clarifié les faits qui ont conduit à cette interpellation.

Mme Reckya Madougou a été mise aux arrêts vers 19 heures ce mercredi 3 mars à Porto-Novo à la sortie d’un meeting de l’opposition.

Selon le Procureur, la candidate du parti les Démocrates avait été gravement mis en cause dans une procédure d’enquête ouverte le vendredi 26 février 2021 contre les nommés Ibrahim Mama Touré, colonel de l’ex-gendarmerie à la retraite et Mr George Sacca, rapporte le site d’information Bonouto.

Le Procureur Metonou a étalé les faits reprochés à Mme Reckya Madougou qualifiés de terrorisme par les articles 162 et 163 du code pénal Béninois.

« Madame Reckya Madougou et certains membres de sa formation politique ont décidé de perturber le déroulement normal des élections d’avril. Le 24 février vers 22H30, George Sacca qui se trouve être l’un des plus proches collaborateurs de Mme Reckya à Parakou est entré en contact avec le colonel Ibrahim Mama Touré, pour lui confier une mission importante et très sensible. Cette mission devrait commencer par le meurtre d’une autorité influente de la ville de Parakou. La mission devra ensuite se poursuivre par l’élimination d’une seconde autorité politique à l’occasion des obsèques de la première victime. La mission a été acceptée par le Colonel Ibrahim Mama Touré a qui la somme convenue a été versée par Mr George Sacca dans la journée du 26 février 2021. Juste après la remise des fonds, les deux individus sont interpellés par la police.

De l’aveu du colonel Ibrahim Mama Touré chargé de l’exécution de la mission, il ressort que cette somme a été envoyée par madame Reckya Madougou. C’est dans le cadre de l’enquête de cette affaire que Mme Madougou a été arrêtée » a expliqué le Procureur.

Mme Reckya a été présentée au Chef du parquet spécial dans la matinée de ce jeudi. A l’heure actuelle, la conseillère du Chef de l’Etat Togolais est en garde à vue.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *