Togo/Politique nationale de l’emploi. Le Gouvernement veut dynamiser la création d’emploi

La Politique nationale de l’emploi (PNE) a été evoluée au Togo il y a presque deux ans réduisant le taux de chômage de 0,5% et le taux de sous-emploi de 1% par an sur la période 2014-2018. Aussi la PNE a démontré certaines insuffissances relatives à sa mise en oeuvre. Il s’agit notamment de la faible capacité des acteurs en matière d’élaboration, de suivi et d’évaluation de politique. Pour palier cette insuffisance et dans la perspective de l’élaboration de la nouvelle politique de l’emploi, le ministère chargé de l’emploi à travers la direction générale de l’emploi depuis ce mercredi 3 mars renforce les capacités des membres du comité de suivi de la PNE et des cadres des structures chargées de l’emploi.

Cette formation de deux jours répond à l’une des recommandations phares issues de l’evaluation de la politique nationale de l’emploi. Elle permettra d’aguerrir les participants et leur permettre d’être plus efficaces dans le processus de sa relecture qui sera enclenché sous peu.

« La Politique nationale de l’emploi a pris fin en 2018. Il a été procédé une évaluation de cette politique et de la manière dont elle a été conduite. Il s’est révélé que même les membres du comité de suivi et des cadres qui sont chargés de l’emploi ne maitrisent pas les procédures de l’élaboration, de suivi et d’évaluation de cette politique. Le besoin s’est donc senti dans le cadre de l’élaboration d’une nouvelle politique nationale en vue, qu’on puisse outiller ces acteurs et aussi profiter pour aguérrir tous les cadres des structures qui sont chargés des questions d’amploi afin que cette nouvelle politique qui arrive bientôt ne souffrent plus des mots qu’elle avait souffert par le passé » a indiqué Kondo Loking, Directeur général de l’emploi.

Pour le Directeur de cabinet du ministère de la fonction publique, Sampo Alandja, la tenue de cette formation témoigne encore une fois de l’engagement du Gouvernement à accompagner les membres de la comission de suivi et les cadres des structures publiques dans la mise en place des politiques et stratégies idoines pour juguler les problèmes.

« Le Gouvernement, à travers sa feuille de route stratégique pour les cinq années, ambitionne dynamiser la création d’emploi en s’appuyant sur les forces de l’économie. Pour mener à bien ce vaste chantier, il a besoin des institutions performantes avec des hommes et femmes aguérris. C’est dans la perspective de combler certaines carrences et de développer un système de suivi-évaluation pour une meilleure opérationnalisation des instruments de promotion de l’emploi, qu’intervient le présent atelier dont l’objectif est de vous amener à vous approprier les éléments nécessaires à l’élaboration et au suivi-évaluation de la mise en oeuvre de la politique et ensuite favoriser une meilleure coordination de toutes les institutions chargée de l’emploi dans une dynamique tripartite, socle d’un partenariat gagnant-gagnant dans le domaine de l’emploi » a t-il précisé.

Il faut rappeler que cet exercice revêt un caractère important et se veut un point de départ d’une échéance capitale, celle de la mise oeuvre de la nouvelle monture de la politique de l’emploi qui devrait intervenir dans les jours à venir.
Le Gouvernement, par cette initiative veut dynamiser la création d’emploi en s’appuyant sur les forces de l’économie.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *