Togo/Gouvernance: La société civile veut mieux exercer son droit de regard

Les Organisations de la Société Civile (OSC) et les acteurs qui participent aux différents cadres de dialogue existants au niveau communal jouent un rôle fondamental d’information et de sensibilisation des responsables des autres acteurs communaux et des citoyens à la consolidation de la bonne gouvernance. Cependant ils ne disposent pas de moyen suffisants, ni d’outils appropriés pour accompagner les communes dans la bonne gestion de la chose publique. Ce jeudi 25 février, ces acteurs se sont réunis pour valider le Guide du Contrôle de l’Action Publique (CCAP) à l’intention des OSC.

Cet exercice s’inscrit dans le cadre du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGol).

Ils sont une quinzaine d’acteurs communaux et nationaux appartenant aux réseaux des Organisations de la Société civile représentant les 05 régions du pays, de la Faitière des Communes du Togo (FCT), des Ministères de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, des droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté et des relations avec les institutions de la République à prendre part à ces travaux de validation du Guide du Contrôle Citoyen de l’Action Publique.

En effet, le Guide a l’ambition de devenir un document de référence pour les OSC et les autres acteurs participant aux différents cadres de dialogue, visant le renforcement de leurs capacités en matière de contrôle et de suivi de la réalisation des projets et programmes de développement engagés dans les communes. Il vise également à soutenir les OSC dans leur rôle de médiation entre acteurs publics et sphère politique, ainsi que leur compétence en plaidoyer.

Ce Guide fournira aux OSC des informations sur l’objectif et le cadre juridique du contrôle citoyen de l’action publique au Togo, ses acteurs et leurs rôles, les étapes, défis et approches de solution pour réussir le CCAP.

L’autre ambition du Guide est celle de se proposer de mettre à la disposition des OSC, les expériences réussies et des cas pratiques des pays de la sous-région pour leur permettre d’avoir une diversité de choix des démarches et méthodes à explorer pour apprécier les actions publiques locales et évaluer les changements apportés.

Les travaux ont permis aux participants d’examiner le contenu du Guide, de faire leur propositions d’amélioration, puis de procéder à sa validation.

Le Guide validé sera diffusé auprès des 117 communes et rendu accessible à tout citoyen.

Pour information, le processus d’élaboration de ce Guide a bénéficié de l’appui du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale, cofinancé par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et par l’Union européenne, mis en oeuvre par la Coopération technique allemand (GIZ).

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *