Togo/Rentrée syndicale du SEST: Les Enseignants du Supérieur s’offrent de nouveaux défis

La prévalence de la pandémie de la Covid-19 a imposé au monde un nouvel mode de vie. Le secteur éducatif n’a pas été épargné par cette réalité. Au Togo, un nouveau système d’enseignement supérieur est mis en vigueur depuis maintenant un an pour palier cette situation. Conscient des défis importants qui les attendent, les Enseignants du Supérieur ont porté leur réflexion ce vendredi 19 février 2021 sur ces mécanismes proposés par les administrations universitaires et les défis qui en découlent. C’était lors de la rentrée syndicale du Syndicat des Enseignants Supérieur du Togo (SEST).

Ces travaux s’inscrivent dans la nouvelle dynamique du SEST, celle de contribuer à l’émergence d’un cadre d’enseignement et de recherche performant. C’est ce qui justifie le choix du thème de cette rentrée syndicale qui s’articule sous le thème « Pédagogie et recherche universitaire à l’ère du distanciel : C’est ce qui justifie le choix du thème de cette rentrée syndicale qui s’articule sous le thème « Pédagogie et recherche universitaire à l’ère du distanciel : Quels défis?

« Depuis deux ans, le monde est secoué par une crise sanitaire qui a changé notre mode de vie. Les Universités togolaises n’y ont pas échappé. Le dispositif d’enseignement aussi a changé. C’est pour nous une occasion au cours de cette rentrée syndicale de marquer le début de nos activités académiques et ensuite de faire le bilan de l’année écoulée et de prendre les dispositions nécessaires pour que l’année que nous avons entamées soit une année réussie sur tous les plans en identifiant les défis que chaque acteur doit assumer en terme de qualité et de responsabilité. C’est ce qui nous rassemble ici aujourd’hui » a indiqué Hounssi Djifa Ayi, Secrétaire général de la SEST.

Pour IHOU Watéba, Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, il faut que l’Afrique change de paradigme en matière de recherche.

« Ce thème cadre parfaitement avec la vision du gouvernement et des autorités universitaires de notre pédagogie qui permet de renforcer les compétences et les attitudes des Enseignants, mais en même temps de permettre aux apprenants d’être les récipiendaires de ces enseignements de qualité. Quand on dit recherche, pour un Enseignant il y a la notion de recherche. Je me demande quelle est la place de l’Afrique dans la recherche? Est-ce que nous avons besoin des chercheurs qui cherchent éternellement et qui ne trouvent jamais rien ou nous avons besoin des chercheurs qui trouvent ? Nous devons changer de paradigme en nous s’inscrivant résolument dans cette volonté dynamique d’être aussi des chercheurs qui cherchent et qui trouvent » a t-il souhaité.

Deux panels ont constitué cette rentrée syndicale du SEST notamment la  » Pédagogie et recherche universitaire dans le contexte des cours à distance » et « l’engagement syndical malgré les contraintes de la distanciation sociale ». Les réflexions ont permis de mieux déceler la responsabilité du corps enseignant, les étudiants, les administrations universitaires et la hiérarchie politique. Il s’est agi d’identifier les responsabilités et de réfléchir sur les approches de solution.

« Ces sous-thèmes admettent une corrélation évidente avec l’idée initiale de notre rencontre ; cependant, loin de se délester de son rôle de défendeur des exigences de sa base syndicale, le SEST rappelle que c’est également le moment de sa base syndicale, le SEST rappelle que c’est également le moment de réaffirmer l’importance de rester mobilisés dans un contexte où on évite les regroupements » a précisé Hounsi Djifa Ayi

Par cette rentrée syndicale, la SEST souhaite apporter un élan de satisfecit en réponse aux attentes et exigences des autorités étatiques et universitaire.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *